/finance/business
Navigation

Programme Inspire de la SAQ: plus de 91 millions de points de récompense dérobés

La société d'État assure n’avoir décelé aucune faille informatique dans son système

VIE-CLIENT-VEDETTE
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de victimes de fraudes liées à la carte Inspire de la Société des alcools du Québec (SAQ) a doublé ou presque en l’espace d’un an, et environ 92 millions de points ont été dérobés, a appris Le Journal.

Selon une demande d’accès à l’information, 1807 personnes ont été la cible de fraudeurs au cours de l’exercice financier 2019-2020, comparativement à 989 pour l’année précédente. Depuis le lancement de la carte Inspire en octobre 2015, il s’agit du plus grand nombre de fraudes en l’espace d’un an. 

Puisque pour obtenir 1 $ de rabais un client de la SAQ doit accumuler au minimum 1000 points sur sa carte, la valeur des points volés en 2019-2020 représente un butin de 91 963 $. En 2018-2019, il était de 51 663 $. La SAQ dit avoir remboursé la totalité des points perdus en raison de fraudes.

En mai 2019, rappelons que la SAQ avait ouvert une enquête après une possible fraude en lien avec la carte Inspire. 

Une cliente de la société d’État utilisant le programme de fidélité avec qui Le Journal avait discuté s’était même fait dire par le service à la clientèle que des blocs de numéros de carte avaient possiblement été dérobés. 

Les fraudeurs pouvaient modifier les informations des utilisateurs sur leur compte. La SAQ affirmait alors que son système informatique ne semblait pas en cause. La SQ était au courant de ce dossier.

Toutes les mesures nécessaires

Dans sa réponse à l’accès à l’information, la SAQ souligne n’avoir décelé aucune faille informatique dans son système de gestion de la carte Inspire en 2019-2020. Par ailleurs, la direction assure déployer toutes les mesures nécessaires pour sécuriser les informations des gens. 

La SAQ mentionne que ce sont plutôt les consommateurs qui sont souvent responsables de ces incidents, notamment lorsqu’ils sont victimes d’hameçonnage. 

«Les mécanismes de protection des comptes de nos membres sont solides, mais il se peut qu’un compte soit rendu vulnérable par la fraude d’une autre plateforme – Facebook, LinkedIn, etc. – qui utilise les mêmes accès, comme un mot de passe par exemple», répond le porte-parole Yann Langlais-Plante. 

«Les fraudeurs, ayant accès aux informations compromises, ont la capacité d’accéder à toutes les plateformes où une personne aurait utilisé les mêmes informations», poursuit-il.

Pour expliquer l’augmentation du nombre de vols, la société d’État indique que les titulaires de la carte Inspire sont peut-être, aujourd’hui, davantage à l’affût des opérations ou transactions dans leur compte.

Environ 2,1 millions de personnes possèdent la carte Inspire. La société d’État assure qu’elle ne conserve aucune donnée de crédit.

En mai dernier, la SAQ a fait l’objet d’une tentative de piratage informatique. Cette attaque ne visait pas le programme Inspire, mais plutôt les renseignements personnels d’employés.

Une hausse dure à avaler

Année Nombre de clients Montant
2015-2016 0 0
2016-2017 0 0*
2017-2018 1249 82 400 $
2018-2019 989 51 663 $
2019-2020 1807 91 963 $

*Les chiffres pour les mois de février et mars 2017 ont été comptabilisés dans l’exercice financier 2017-2018. Source : SAQ