/opinion/blogs/columnists
Navigation

Appelle!

Coup d'oeil sur cet article

Je connais le feeling. On le connaît tous, à un moment donné, dans notre vie. Tu ne vois pas comment tu vas t’en sortir. Tu n’arrives pas à reprendre le dessus. Tout te semble une montagne, en fait, tu as l’impression d’avoir à gravir l’Everest tous les jours, mais tu ne quittes jamais le camp de base. Tu es à terre, les deux épaules au plancher. Appelle! 

Je sais, tu te dis: À quoi bon? Tu ne vois même pas quelle différence ça pourrait faire. Et la dernière chose dont tu as besoin, c’est de t’entendre dire: Secoue-toi! Voyons, fais un effort! C’est un dur moment, ça va passer, courage!

Justement, du courage, tu en as eu tellement. Tu as épuisé ton stock de courage, t’as plus de réserves. Tu te demandes où tu pourrais bien encore trouver ça, du courage. Appelle!

Appelle parce que tu as besoin qu’on t’écoute.

Je sais, tes amis sont corrects, ils essaient sûrement de te remonter le moral. Ou pas, parce que trop occupés à la gestion de leur quotidien, de leur carrière, de leur réussite. Et comme tu te sens comme un moins que rien, tu ne vas pas aller sonner à leur porte.

De toute façon, ils le voient bien que tu ne vas pas... Non, ils ne le voient pas, parce que tu ne le montres pas. Tu fais bonne figure, en faisant ta job de peine et de misère, si t’en as une, et tu rentres t’isoler. Appelle!

Il faut que tu appelles. Si ce que je suis en train de te dire là sonne le moindrement une cloche: appelle!

Non, tu ne seras pas mieux mort ou morte, et non, tu ne libéreras pas les gens du fardeau de ta présence.

Ils seront démolis.

Je le sais, tu es convaincu que c’est la seule solution qu’il te reste: appelle! 

Tu ne vois plus, tu ne penses plus comme il faut. C’est tout ton mal de vivre qui pense à ta place. Ce mal de vivre prend tout l’espace, tout l’air que tu respires. Et il te ronge. Appelle!

Il y a un gars qui a fait une bêtise dernièrement, en fait, ce n'est pas lui, c’est son mal-être, il n’en pouvait plus. Il s’appelait Patrice, il était chef pâtissier et faisait des délices!

Si tu savais combien de gens auraient voulu qu’il appelle.

Appelle: 1-866 APPELLE (277-3553)

Les centres de prévention du suicide peuvent t’aider.