/finance/pme
Navigation

Commémorer la perte de son animal

Empreinte-Souvenir lance la Collection-Souvenir pour immortaliser la mémoire de son animal de compagnie

Sylvain Duchaine et Emilie Prud'hon
Photo d’archives, Jean-Francois Desgagnés Le président Sylvain Duchaine et la directrice générale Emilie Prud’hon de Collection-Souvenir.com.

Coup d'oeil sur cet article

La perte de son animal de compagnie crée un vide souvent aussi douloureux que celle d’un proche. Une nouvelle entreprise, Empreinte-Souvenir, vient de lancer une gamme de produits de commémoration pour garder une trace tangible de ces petites bêtes à poils ou à plumes.

Reproduction d’une photo avec effet de peinture, médaillon gravé, bougeoir avec impression d’une photo sur la paroi de verre sont déjà au catalogue d’Empreinte-Souvenir. D’autres produits sont en développement, dont une urne qui sera mise en marché sous peu.

« Notre objectif, c’est de lancer un nouveau produit tous les trois mois », explique Émilie Prud’Hon, directrice générale de Collection-Souvenir.

Née en pleine crise sanitaire

L’entreprise de Québec, spécialisée dans les produits de commémoration pour les salons funéraires, est à l’origine d’Empreinte-Souvenir. Ce projet de diversification, elle l’avait dans ses cartons depuis quelque temps déjà. Il y serait peut-être encore, n’eût été la crise de la COVID-19.

« La période de confinement nous a fait vivre une situation doublement spéciale, explique le président Sylvain Duchesne. L’industrie funéraire a fait partie de la liste des services essentiels, on est donc restés ouverts. Sauf que les rituels funéraires se sont faits très rares jusqu’à récemment. »

Vu la chute des commandes d’environ 50 %, les dirigeants ont planché sur le développement de nouveaux produits, dont des bannières avec le rappel des consignes sanitaires à afficher dans les salons funéraires. Ils ont aussi mis la pédale à fond pour créer Empreinte-Souvenir.

« On a fait en deux mois ce qu’on essayait de faire depuis deux ans », explique Mme Prud’Hon.

Changer de modèle d’affaires

Le virage à prendre était important. Collection-Souvenir dessert le vaste réseau des salons funéraires au Québec, qui, eux, vendent les différents produits de commémoration aux personnes endeuillées. Avec Empreinte-Souvenir, il y avait une volonté de conserver le contact direct avec la clientèle.

« On veut mettre notre expertise au service des particuliers qui sont affectés par la perte de leur animal, explique Sylvain Duchesne. On a créé des produits souvenirs de qualité qui vont durer longtemps. »

Pour la commercialisation, Empreinte-Souvenir a lancé sa boutique en ligne et elle l’a mise sur les réseaux sociaux pour se faire connaître des éventuels acheteurs. Sa cible : le marché pancanadien.

« C’est notre plus gros pivot à ce jour », souligne Sylvain Duchesne.

En effet, ce n’est pas le premier virage qu’effectue Collection-Souvenir. À sa fondation, il y a 40 ans, la PME se spécialisait dans le traitement de photos. Face au déclin de ce marché, elle s’est tournée vers la création de produits de commémoration pour les salons funéraires. Elle est depuis devenue une leader dans son domaine.

Signets, cartes de remerciements, chandelles font partie de la panoplie de souvenirs qui sont remis aujourd’hui aux proches des défunts. L’entreprise, qui compte 25 employés, continue d’innover. Elle s’apprête à lancer un nouveau produit, une collection de signets imprimés sur papier recyclé et non laminé qui seront plus facilement recyclables.