/opinion/columnists
Navigation

Bientôt, près de chez vous

La chute de l'empire américain
Photo Courtoisie, Eduardo Urrutia Alexandre Landry, Maripier Morin dans La chute de l’empire américain

Coup d'oeil sur cet article

La scène se déroule dans une salle grise sans fenêtre.

Une jeune femme vêtue de noir est assise à une table, l’air sévère.

« Faites entrer le premier accusé ! »

INDIGNITÉ NATIONALE

Un homme malingre d’une soixantaine d’années entre.

« Monsieur Jean-Claude Tartan, votre fille nous a dit que le premier juillet, vous avez regardé un film dans votre salon. Vous rappelez-vous quel long métrage vous avez visionné avec votre épouse, à 21 h 36 ? 

— La Chute de l’empire américain, de Denys Arcand.

— Avec quels comédiens ?

— Euh... Rémy Girard, Pierre Curzi...

— ET MARIPIER MORIN ! Savez-vous que cette dangereuse désaxée a été condamnée à l’exil et à l’indignité nationale, il y a trois semaines, et que toute œuvre visuelle la représentant devrait être rapportée au ministère de la Culture pour y être brûlée ?

Vous êtes condamné à une suspension de six mois sans salaire ! 

Numéro deux ! »

Un homme chauve et bedonnant d’une cinquantaine d’années entre dans la salle.

« Monsieur Sébastien Beauvois, nos caméras de surveillance montrent que le 30 mai, à 15 h 32, vous avez pris le métro. Vous avez regardé une jeune femme assise devant vous. 

— Je ne me souviens pas... Et alors ?

— Et alors, vous l’avez regardée pendant 5,7 secondes, alors que la période acceptable pour regarder une femme dans les transports publics est de 2,3 secondes ! Et il y avait 7 pouces d’écart entre vos cuisses !

Six mois de suspension sans salaire !

Numéro trois ! »

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

VOLEUR DE CULTURE

Un septuagénaire entre la tête courbée. 

« Monsieur Albert Tremblay, vos deux petits-fils nous ont écrit pour nous dire que vous aimez vous faire bronzer sur le toit de votre immeuble. Est-ce vrai ?

— Euh, oui, j’aime bien ça...

— BLACKFACE ! De plus, nous avons copie d’une lettre que vous avez écrite à votre cousin, dans laquelle vous l’invitez à “fumer le calumet de la paix”...

— Oui, on était fâché, et...

— APPROPRIATION CULTURELLE ! Six mois de suspension sans salaire !

Numéro quatre ! »

Une femme d’une quarantaine d’années entre...

« Rose-Marie Trépanier, est-ce vrai que vous avez dit à la radio, le 23 avril dernier, à 17 h 24, que vous étiez fière d’avoir perdu 56 livres ?

— Oui, c’était une émission sur la santé et...

— GROSSOPHOBIE ! Il est interdit de dire qu’on se sent mieux quand on perd du poids, c’est discriminatoire pour ceux qui souffrent de la maladie de l’obésité ! 

Numéro cinq ! »

Une naine noire en fauteuil roulant entre...

« Violine Jean, selon votre épouse, qui nous a contactés sur notre ligne de dénonciation, 1-800-STOOLE, lors de la dernière assemblée plénière de la Ligue LGBTQ2, vous avez demandé : Quelle heure est-il ?

— Oui, et alors ? Je ne comprends pas...

— SEXISME ! PATRIARCAT GRAMMATICAL ! C’est QUELLE HEURE EST-ELLE ?

Six mois de suspension sans salaire !

Numéro six ! »

Un homme et une femme vêtus de noir entrent en trombe dans la salle et immobilisent la jeune femme assise à la table.

« Camarade Karine Charlebois-Tanguay, analyste senior au ministère de la Culture, selon nos machines neuro-analytiques, vous avez rêvé à Kevin Parent hier !

Six mois de suspension sans salaire ! »