/sports/baseball
Navigation

Les bancs se vident à Oakland

Les bancs se vident à Oakland
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Athletics d’Oakland et les Astros de Houston ont fait fi de la distanciation sociale et y sont allés d’une mêlée en septième manche après que Ramon Laureano eut été atteint par un lancer. Les A’s en ont tout de même profité pour l’emporter 7 à 2, dimanche, à Oakland. 

C’était 6 à 2 pour l’équipe à domicile lorsque Laureano a reçu le tir de l’artilleur des Astros Humberto Castellanos dans le dos. La victime a alors pointé en direction du releveur avant de débuter sa marche vers le premier coussin alors que le receveur Martin Maldonado et un arbitre tentaient de le convaincre de ne pas agir.

Les bancs se vident à Oakland
AFP

Arrivé au premier but, Laureano a échangé quelques mauvais mots avec le banc des Astros, et la mêlée s’est ensuivie. L’instructeur des frappeurs Alex Cintron a semblé être le plus impliqué, et le voltigeur s’est dirigé d’un bon pas vers lui avant d’être bloqué.

L’incident s’est poursuivi avec l’arrivée de joueurs des bancs et des estrades (certains masqués, d’autres pas), et plusieurs personnes ont été expulsées, dont Laureano.

Les bancs se vident à Oakland
AFP

Pour ce qui est des points, Robbie Grossman, Matt Olson et Matt Chapman ont tous frappé la longue balle pour les A’s. Le dernier a poursuivi sa bonne journée au bâton avec un double pour un point après la mêlée.

Yuli Gurriel a été le seul en mesure d’assurer la réplique chez les Astros avec un circuit de deux points. Le lanceur Cristian Javier (1-1) a ajouté la défaite à sa fiche, tandis que la victoire est allée à celle de Jesus Luzardo (1-0), et le sauvetage, son premier, à Burch Smith.