/news/society
Navigation

[PHOTOS] À 11 ans, il invente un dispositif pour chronométrer le lavage des mains

Le confinement a inspiré ce garçon de Boischatel

Théo Senécal a appris à utiliser la plateforme de codage Arduino pendant le confinement et s’en est servi pour réaliser un système qui permet de compter 20 secondes pendant le lavage des mains quand il détecte du mouvement près du lavabo.
Photo Jean-François Desgagnés Théo Senécal a appris à utiliser la plateforme de codage Arduino pendant le confinement et s’en est servi pour réaliser un système qui permet de compter 20 secondes pendant le lavage des mains quand il détecte du mouvement près du lavabo.

Coup d'oeil sur cet article

Du haut de ses 11 ans, un jeune résident de Boischatel, près de Québec, a fait preuve d’ingéniosité pendant le confinement, lui qui a mis au point un dispositif pour s’assurer que les membres de sa famille se lavent les mains pendant 20 secondes, pas une de moins.

Quand son école a fermé en raison de la pandémie, Théo Senécal a décidé d’apprendre à faire fonctionner un kit de programmation intrigant qui lui avait été offert à Noël, l’année précédente.

Pour ses parents, qui ne connaissent rien au domaine de la programmation, les indications venant avec le kit n’étaient que charabia. Mais pour Théo, qui est autodidacte et curieux de nature, c’était le début d’un nouveau projet.

Théo Senécal a appris à utiliser la plateforme de codage Arduino pendant le confinement et s’en est servi pour réaliser un système qui permet de compter 20 secondes pendant le lavage des mains quand il détecte du mouvement près du lavabo.
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

«Au début du confinement, il cherchait quoi faire. Il s’est mis à fouiller sur internet pour savoir comment faire, puis il a eu son idée. Personne n’a parlé de rien. [...] Il est vraiment débrouillard», raconte sa mère, Virginie Massicotte.

Carte électronique

Ce qu’il a reçu en cadeau est en fait une carte électronique compatible avec la plateforme de codage Arduino, qui est notamment utilisée dans le milieu de l’éducation.

En se servant d’un logiciel de programmation et en attachant à la carte des capteurs ou des accessoires, on peut lui faire réaliser de nombreuses tâches, comme activer une lumière ou démarrer un moteur.

Dans ce cas-ci, Théo y a connecté un détecteur de mouvement et a installé le tout près d’un lavabo. «En gros, quand quelqu’un va se laver les mains, il va détecter le mouvement et partir un cycle», explique-t-il.

Théo Senécal a appris à utiliser la plateforme de codage Arduino pendant le confinement et s’en est servi pour réaliser un système qui permet de compter 20 secondes pendant le lavage des mains quand il détecte du mouvement près du lavabo.
Photo Jean-François Desgagnés

Des lumières s’allument pour indiquer que le temps passe, et au bout de 20 secondes – durée minimale recommandée par la Santé publique –, une sonnerie retentit.

Théo Senécal a appris à utiliser la plateforme de codage Arduino pendant le confinement et s’en est servi pour réaliser un système qui permet de compter 20 secondes pendant le lavage des mains quand il détecte du mouvement près du lavabo.
Photo Jean-François Desgagnés

«Ça m’a quand même pris pas mal de temps. Au début, les premiers prototypes ne marchaient pas ou j’avais des petits problèmes, mais j’ai fini par y arriver», lance le jeune homme.

Fierté

Son invention lui a valu une candidature dans un concours de talent de sa municipalité. «Je suis pas mal fière de mon petit homme», mentionne sa maman.

Malgré son jeune âge, Théo a déjà une idée de ce qu’il aimerait faire plus tard dans la vie : être ingénieur. «Parce que j’aime ça créer des choses qui peuvent aider les gens», dit-il.

On peut dire qu’il a déjà quelques qualités pour réaliser ce rêve, alors que son système pour chronométrer le lavage des mains n’est ni sa première ni sa dernière création.

L’enfant l’a démonté en utilisant la carte de programmation à d’autres fins et travaille maintenant sur un autre dispositif qui aurait pour fonction de lancer l’arrosage des plantes automatiquement dans le jardin de sa mère.