/opinion/columnists
Navigation

Lâche mon drapeau!

Coup d'oeil sur cet article

Les gens qui participent à des manifestations contre l’urgence sanitaire exercent le plus fondamental des droits et il faut en faire la défense.

Nous ne sommes toutefois pas obligés de donner une tribune aux niaiseries qui s’y manifestent. L’une d’elles, qui doit être dénoncée, c’est l’usage mal informé des étendards nationaux que sont le drapeau du Québec et celui des patriotes. 

La république

Un drapeau, c’est l’incarnation d’une collectivité. Déjà, il y a de quoi de singulièrement ignorant à le brandir pour défendre son droit sacré de se bâtir un système immunitaire fort par l’alimentation. 

Prenez les patriotes. Ils se battaient pour l’instauration d’une république où les Canadiens (français) seraient libres et majoritaires au Bas-Canada.

C’est quoi, une république? C’est l’idée d’un État qui appartient à son peuple. Pour que ça marche, il faut que les individus qui le composent acceptent qu’ils ont des devoirs envers la collectivité et envers leurs concitoyens. 

Dans une république forte, on se serre les coudes pour vaincre nos ennemis. Refuser le combat ou nier la présence d’un ennemi comme la COVID-19, c’est foncièrement antipatriotique.

Souiller le drapeau

Dans une république, ce n’est pas le peuple qui décide. Le peuple décide qui décide. Justement. Il y a un gouvernement au Québec qui a été choisi par le peuple et qui demeure très fortement appuyé par lui. Il n’est pas parfait, mais il aura à rendre des comptes un jour. Ce moment-là, ça s’appelle des élections. En attendant, on peut et on doit remettre en question son action. C’est ce que les médias font, quand ils demandent aux décideurs pourquoi ils ont tant attendu avant d’imposer le masque et comment ils ont pu l’échapper autant dans les CHSLD.

Sauf que si quelqu’un pense qu’il représente le Québec en portant un drapeau fleurdelisé ou un des patriotes dans une manifestation antimasque, c’est dommage, mais il est tragiquement déconnecté de là où sont les Québécois en 2020.

Il serait mieux de laisser son drapeau à la maison plutôt que de le souiller.