/news/currentevents
Navigation

Les Etchemins: la DPJ mêlée à une enquête pour cruauté animale

Coup d'oeil sur cet article

La police, le MAPAQ et la DPJ collaborent dans le cadre d’une enquête sur un possible cas de cruauté animale à Saint-Luc-de-Bellechasse, dans la région de Chaudière-Appalaches.

La Sûreté du Québec a d’abord appris, mardi, qu'une vidéo et des images circulaient sur les réseaux sociaux, montrant des animaux « mis à mort ». On y verrait notamment un cheval et un veau subir de mauvais traitements.

Capture d'écran

« On a reçu plusieurs appels de citoyens pour cruauté animale, donc on a ouvert un dossier », explique Hélène Nepton, agente d’information pour le corps policier provincial.

Fait troublant : selon la police, certains des gestes reprochés se seraient produits en présence d’un enfant. C’est pourquoi la Direction de la protection de la jeunesse est devenue un «partenaire» dans cette affaire, précise la SQ.

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) a également été informé de la situation.

Visite des lieux

Mercredi, des représentants de ces trois autorités ont visité les lieux où les faits se seraient produits. Ils y ont rencontré un citoyen, précise sans plus de détails la police, qui n’a procédé à aucune arrestation pour l’instant.

Un rapport sera par la suite soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales qui décidera si des accusations seront portées ou non dans ce dossier.