/finance/pme
Navigation

Le cancer ne l’arrête pas

Malgré un diagnostic de leucémie, Marianne Lemay a fondé sa propre entreprise de consultation

Marianne Lemay
Photo Pierre-Paul Poulin Marianne Lemay, fondatrice de Kolegz, dans ses bureaux à Chambly, près de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Marianne Lemay a tellement aimé travailler dans l’univers effervescent de deux jeunes entreprises, d’abord GSoft, puis Cangaroo, qu’elle a eu envie de créer sa propre entreprise. En 2019, elle a donc fondé Kolegz. Rien n’aurait pu l’arrêter. Même pas un diagnostic de cancer...

« C’est même la maladie qui m’a donné la poussée nécessaire. Le risque de partir en affaires ne pesait plus très lourd dans la balance face au risque que présentait le cancer », explique la jeune entrepreneure.

La recherche d’un traitement pour la leucémie myéloïde chronique qui l’affecte a été éprouvante. Ce n’est qu’au troisième essai, « ma dernière chance », que les médecins ont trouvé la chimiothérapie qui stoppait la progression de la maladie. Prise par voie orale, elle épargne heureusement à Marianne les effets secondaires désagréables.

« Le cancer est en dormance depuis un an, explique-t-elle. Je suis donc retournée au bureau, en demandant de travailler quatre jours seulement. La cinquième journée, je montais mon projet d’affaires. »

Croissance rapide

En juillet dernier, elle a lancé Kolegz qui offre un accompagnement stratégique pour attirer et fidéliser les employés. Les mandats n’ont pas tardé à rentrer même sans démarchage.

« Dès octobre, l’entreprise était rentable », explique Marianne Lemay.

Son secret ? La force de son réseau. Depuis longtemps présente sur les réseaux sociaux au moyen d’un blogue et de vidéos, elle a su ainsi se créer un auditoire et bâtir sa crédibilité, des éléments qui ont contribué à la croissance de sa clientèle.

« Dans mes expériences de travail, j’ai aussi eu à porter les deux chapeaux, soit la gestion des RH et le marketing pour des entreprises du domaine technologique. Ces expertises me servent bien aujourd’hui. »

En ce temps de pénurie de main-d’œuvre, les employeurs ont besoin plus que jamais de stratégies de recrutement et de rétention efficaces. « En fondant Kolegz, je me donnais le moyen d’aider plusieurs entreprises plutôt qu’une seule », explique-t-elle.

Depuis janvier dernier, Kolegz a pignon sur rue sur la Rive-Sud (Montréal). L’entrepreneure a aussi recruté sa première employée, et d’autres embauches sont déjà prévues. Sa clientèle, une majorité de PME, mais aussi de grandes organisations, travaillent dans des secteurs variés.

Transparence

Elle qui s’était donné six mois pour réussir, ne se pose plus la question : elle est dans les affaires pour y rester. Et ce, même si l’entrepreneuriat, c’est les montagnes russes ! « Parfois, je me dis : mais qu’est-ce que j’ai fait là ? mais ça ne dure jamais longtemps. »

Elle a appris à composer avec la maladie. « C’est un cancer chronique pour lequel il n’y a pas de rémission. Pour le moment en tout cas. Grâce à la recherche, un traitement pourrait être trouvé. C’est mon espoir. »

En attendant, il ne lui enlève ni son énergie ni sa grande efficacité à remplir ses mandats. Face aux clients, elle aborde le sujet avec transparence. 

« J’en parle au début, mais il est rare que les gens reviennent sur le sujet. J’ai la chance de travailler dans un milieu qui s’intéresse à la croissance personnelle. Je crois que mon histoire les inspire et leur donne le goût de travailler avec moi. »

Son parcours  

Marianne Lemay, 30 ans  

  • Baccalauréat en communication marketing, ESG UQAM, 2012  
  • Directrice Culture et Marque, Cangaroo, 2017 à 2019  
  • Fondatrice de Kolegz, 2019    

UNE DE NOS MEILLEURES DÉCISIONS

 « De prendre le temps de me préparer avant de me lancer en affaires. »

UNE DE NOS PIRES DÉCISIONS

« D’avoir adapté mon offre de service en fonction du petit budget d’un client. On est resté plus en surface, il n’a donc pas eu les résultats escomptés. Aujourd’hui, je priorise un aspect à approfondir plutôt que d’essayer de tout faire. » 


► Vous avez vécu la même expérience. Écrivez-nous: pmeinc@quebecormedia.com.