/investigations/truth
Navigation

Le nombre de Canadiens qui sont entrés au pays par avion a diminué

Video conference between coworkers
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : les recherchistes de notre Bureau d’enquête, basées à Montréal, à Québec et à Ottawa, se spécialisent dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, elles vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.

Les chiffres de la semaine : 519 465  

C’est le nombre de Canadiens et de résidents permanents qui sont entrés au pays par avion depuis le 21 mars. Il s’agit de la date de la fermeture de la frontière entre le Canada et les États-Unis pour faire face à la pandémie de coronavirus, qui sera d’ailleurs prolongée jusqu’au 21 septembre.

Chaque semaine, l’Agence des services frontaliers recense combien de voyageurs aériens entrent au Canada. Sans surprise, ce nombre a fortement diminué par rapport à l’année dernière.

Dans la semaine du 3 au 9 août, 56 122 voyageurs, dont 14 809 en provenance des États-Unis, ont atterri ici, ce qui représente une diminution de 94 % par rapport à la même période en 2019. Lors de cette semaine, 64 % des voyageurs aériens étaient des citoyens canadiens et des résidents permanents, soit 35 918 personnes. 

Depuis mars, les ressortissants étrangers, sauf ceux visés par des exceptions, ne peuvent entrer au pays pour des raisons non essentielles afin de limiter la propagation du virus.   

Les chiffres de la semaine : 22 %  

Il s’agit du pourcentage de Canadiens qui ont adopté le télétravail depuis le début de la pandémie de COVID-19, selon une étude de Statistique Canada. Avant le confinement, seulement 4 % des Canadiens télétravaillaient. Ce mode de travail à domicile a atteint un sommet à la mi-avril, mais a progressivement diminué jusqu’à 22 % en juin, suivant les réouvertures et la reprise économique.

Il semble toutefois que certaines personnes sont plus susceptibles de maintenir le télétravail. En effet, une autre étude de Statistique Canada estime qu’environ 4 travailleurs sur 10 occupent un emploi pouvant être réalisé à partir de leur domicile. Parmi ceux qui faisaient la navette entre la maison et le bureau avant la COVID-19, un titulaire de baccalauréat sur trois faisait encore du télétravail en juin. Cette proportion augmentait à 38 % pour ceux qui ont un niveau de scolarité supérieur au baccalauréat et représentait 11 % pour ceux qui ont un niveau de scolarité inférieur au baccalauréat.

– Marie Christine Trottier