/weekend
Navigation

Après «Twilight», «Midnight Sun»: enfin, la version d’Edward!

Stephenie Meyer
Photo courtoisie, Jake Abel Stephenie Meyer

Coup d'oeil sur cet article

Après plusieurs années d’attente, les fans de la série Twilight seront ravis de replonger dans cette histoire en lisant tout du point de vue d’Edward Cullen dans Midnight Sun. L’écrivaine américaine Stephenie Meyer fait découvrir le côté encore plus sombre du beau vampire dans ce roman dont le contenu est resté top-secret jusqu’à sa sortie, le 5 août. L’homme qu’elle révèle est mystérieux, mais aussi très anxieux, torturé jusqu’à la moelle, et amoureux fou de Bella.  

Dans Fascination, le premier tome de la saga Twilight, la rencontre entre Bella Swan et le vampire Edward Cullen a fait naître une histoire d’amour iconique, transposée au cinéma. La saga Twilight a connu un succès planétaire : près de 170 millions d’exemplaires ont été vendus dans le monde, dont 7 millions en français. Plus d’un million d’exemplaires de Fascination, le premier tome, ont été vendus en français.

Bella (Kristen Stewart) et Edward (Robert Pattinson) dans le film Twilight.
Photo courtoisie
Bella (Kristen Stewart) et Edward (Robert Pattinson) dans le film Twilight.

Jusqu’à ce jour, les fans ne connaissaient que la version de Bella. À travers le regard d’Edward, la romance prend une tournure nouvelle, résolument sombre, dévoilant la complexité du monde intérieur d’Edward et le choc de sa rencontre avec Bella.

Stephenie Meyer a mis plusieurs années à écrire cette histoire, qu’elle reprenait puis mettait de côté sans cesse. 

«Je n’ai jamais mis l’histoire d’Edward de côté complètement. J’y suis revenue encore et encore durant les dix dernières années», confie Stephenie Meyer, en entrevue par courriel. «J’avais une nouvelle idée, je retournais au manuscrit, et puis ça ne fonctionnait pas et je le remettais de côté encore une fois. C’est arrivé des milliers de fois. Il y a eu un million de défis à relever pour terminer ce livre – la joie intense n’est arrivée qu’une fois que tout a été terminé.»

Une autre facette

Edward Cullen est un personnage fascinant, mystérieux, très bien rendu par Robert Pattinson dans les adaptations cinématographiques. Stephenie Meyer pense que ses lecteurs découvriront une autre facette de ce personnage en lisant Midnight Sun.

«Edward nous apparaît mystérieux et sûr de lui dans Twilight, mais tout au long de la série, je savais qu’à l’intérieur de lui, c’était le chaos total. C’est un homme tourmenté, rongé par l’anxiété. Écrire son histoire a été une expérience stressante et épuisante.»

Une âme torturée? «Me mettre à sa place signifiait qu’il fallait que je souffre moi aussi, et ça ne m’a pas plu. Ça m’a donné des ulcères, au figuré.»

Le magnétisme d’Edward est pourtant fascinant. «Il est convaincant parce qu’il est capable d’aimer inconditionnellement. Il est capable de s’effacer de sa propre histoire s’il voit que c’est mieux ainsi pour tout le monde. J’ai toujours aimé les martyrs... Après avoir écrit son histoire, je peux dire que ce que je n’aime pas de lui, c’est son besoin obsessif de toujours réfléchir à tout. Ce n’est pas amusant à écrire. Mais je ne peux pas m’en faire trop pour ce trait de caractère parce qu’il l’a hérité de moi!»

Stephenie Meyer pense qu’elle n’a qu’effleuré le passé d’Edward, dans Midnight Sun. «Dans Twilight, Edward vit l’expérience la plus marquante de sa vie, et il la vit entièrement, même dans la souffrance. Son passé revient quand c’est pertinent... mais j’ai bien aimé écrire chaque flash-back

Les vampires

Elle dit qu’elle n’a pas choisi d’écrire sur les vampires... et que ce sont plutôt eux qui l’ont choisie. 

«Mon subconscient m’a fait cadeau de cette histoire. J’aime la dualité des vampires : ils sont assez dangereux pour nous effrayer, mais en même temps, ils ont des qualités. Ils sont beaux, immortels et puissants. Ce sont des qualités dont nous rêvons tous... mais elles viennent avec un prix cher à payer.»  

La sortie du livre longtemps retardée   

Midnight Sun devait être publié il y a plusieurs années, à titre de livre-compagnon de la série Twilight. Mais il y a eu un problème : pour une obscure raison, il y a eu une fuite, et les 12 premiers chapitres du livre ont été rendus publics alors qu’ils étaient en cours d’écriture. Une situation fâcheuse qui a retardé la sortie du livre... pendant longtemps.

«Au moment où ça s’est produit, j’étais perplexe», commente Stephenie Meyer. «Je n’avais aucune idée de la façon que le manuscrit avait pu être rendu public, ni comment le protéger de nouvelles fuites par la suite. Il y a eu beaucoup de confusion, tant et si bien que c’est devenu difficile de savoir comment procéder.»

«Je devais déjà gérer encore plus de pression que ce que j’avais imaginé et on examinait minutieusement ce que je faisais, en raison de la popularité de mes livres et des films. C’était incroyable, mais aussi très accablant, et la fuite, c’était le comble. J’ai repoussé la sortie de Midnight Sun et j’ai eu peur d’y toucher, pendant un moment.»

Maintenant, tout cela lui semble bien loin. «Ça ne m’indispose pas. Je suis désolée que cette fuite ait ralenti le processus de création, parce que c’était dommage pour les lecteurs qui l’attendaient. Mais ce livre allait quand même me demander beaucoup de temps.»

Au cinéma?

Stephenie Meyer dit qu’il n’est pas question d’adaptation cinématographique pour Midnight Sun en ce moment. «Je pense qu’en lisant le livre, vous allez voir qu’il y a des défis uniques à relever pour bien rendre la version d’Edward au cinéma.»

Les prochaines semaines s’annoncent occupées pour l’écrivaine, en raison de la sortie mondiale de Midnight Sun. «Au cours du prochain mois, je vais m’occuper de la promotion. Ensuite, je vais probablement reprendre mon souffle... puis j’espère entreprendre une nouvelle histoire, avec une nouvelle mythologie et un nouvel univers à construire.» 

EXTRAIT  

«Bella Swan traversa le souffle chaud que la bouche d’aération projetait dans ma direction. Son odeur me frappa comme une masse, me déchiqueta comme une grenade à fragmentation. Aucune image ne serait assez évocatrice pour décrire la violence de ma réaction. Je fus transformé en un clin d’œil. Je cessai de ressembler à l’homme que j’avais été autrefois. Je perdis tous les lambeaux d’humanité dans lesquels j’avais réussi à me draper depuis. Je devins prédateur, et elle, ma proie. Le monde se réduisit à cette simple vérité.»

– Stephenie Meyer, Midnight Sun, Éditions Hachette


 

Près de 170 millions d’exemplaires des tomes de la série Twilight ont été vendus dans le monde, dont 7 millions en français.

Fascination, le premier tome de la saga, s’est vendu à 1 million d’exemplaires en français