/news/coronavirus
Navigation

Une table intelligente pour relancer la restauration

Un jeune entrepreneur a fait breveter le premier prototype de son produit

table intelligente Sébastien Jean-Pierre
Photo courtoisie Sébastien Jean-Pierre, Fondateur de SeonVision.

Coup d'oeil sur cet article

Un jeune entrepreneur de la région de Montréal espère diminuer les risques de propagation de la COVID-19 pour les employés du milieu de la restauration grâce à une table intelligente. 

Le produit permettra entre autres aux clients de commander, de payer et de recevoir leur facture directement depuis leur table, tout en chargeant leur téléphone grâce à une technologie sans fil.  

Celui-ci s’apparente un peu aux tableaux interactifs que l’on retrouve dans les restaurants McDonald’s. Toutefois, il sera plus petit, directement encastré dans les tables et « plus technologiquement avancé ». 

« C’est en discutant avec des propriétaires et des employés du milieu de la restauration que l’idée m’est venue », explique l’entrepreneur de 19 ans et fondateur de SeonVision, Sébastien Jean-Pierre, qui planche sur ce projet depuis deux mois. 

« Les gens se plaignaient souvent que les serveurs étaient plus à risque de contracter le virus en raison de leurs nombreuses interactions avec les clients. » 

Coup de pouce

Ainsi, son invention a deux utilités. D’une part, elle permettra aux serveurs d’être mieux protégés en diminuant grandement leurs interactions avec les clients qui, rappelons-le, ne sont pas tenus de porter le masque lorsqu’ils sont assis. 

Et de l’autre, elle permettra de donner un coup de pouce aux restaurateurs en redonnant confiance aux clients moins enclins à s’y rendre en raison du risque de contracter la COVID-19, selon M. Jean-Pierre. 

« Bien sûr, il [le personnel] devra continuer d’apporter la nourriture à la table, mais c’est la seule interaction qui sera nécessaire », affirme-t-il. 

Déjà des intéressés 

L’entrepreneur estime que son invention, qui n’est pour l’instant qu’à sa version « alpha », puisse être disponible sur le marché à compter de décembre 2020.  

À partir de là, les restaurateurs qui voudraient commander l’appareil pourraient se le procurer au coût de 1300$ l’unité ou le louer pour une fraction du prix total par mois. 

Quelques restaurants de la région de Montréal seraient déjà intéressés à tester son produit, assure Sébastien Jean-Pierre, qui croit que son produit aidera le milieu de la restauration à mieux faire face aux impacts de la crise. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres