/news/currentevents
Navigation

Camionneur décédé: un deuil difficile pour la famille

Coup d'oeil sur cet article

LOUISEVILLE – Le beau-frère d’un camionneur décédé tragiquement aux États-Unis croit qu’il est possiblement mort en aidant au chargement de son camion.

• À lire aussi: Un camionneur québécois perd la vie en Pennsylvanie

Marc-André Beauclair était camionneur depuis une vingtaine d'années. Il a perdu tragiquement la vie, possiblement alors qu'il aidait au chargement d'une cargaison de verre dans son camion, en Pennsylvanie, jeudi dernier.

Son beau-frère, également camionneur, était au même point de cueillette, à peine deux heures avant son décès. Il l'a croisé sur la route.

«Il m’a flashé ses lumières. Je lui ai envoyé la main. J’étais dans mon "truck" et il était dans son "truck". Je ne pensais pas que c’était la dernière fois», a laissé tomber Marc St-Yves.

Seulement des caméras de surveillances pourront clairement montrer ce qui a tué l'homme de 50 ans, mais son beau-frère croit qu'il pourrait avoir été écrasé pendant qu'il aidait au chargement, en posant du carton pour protéger la vitre.

«À cette usine-là, ils mettent deux blocs à la fois. Après ça, ils enlèvent un bloc, et il faut mettre ses cartons entre les blocs, a-t-il expliqué. Il faut remettre d’autres cartons et du "tape", pour ne pas que ça glisse durant le voyage»

Une des filles du défunt a livré un témoignage écrit.

«Mon père était un homme attentionné, serviable et aimé de tous. Il aimait sa famille par-dessus tout, et il était prêt à tout pour s'assurer que les personnes qu'il aime soient heureuses. Il aimait rire et faire rire. Bref, il aimait vivre», a-t-elle écrit.

Près de la moitié des accidents mortels de camionneurs surviennent quand ils ne sont pas derrière le volant, selon l’organisme SSPT chez les camionneurs, qui leur vient en aide lors d'un syndrome de stress post-traumatique.

Le deuil sera difficile pour les proches, qui sont laissés à leurs hypothèses, tandis que le corps est toujours aux États-Unis, mais devrait être rapatrié sous peu.