/news/politics
Navigation

Frédéric Bastien souhaite que la Charte canadienne des droits et libertés ne s'applique plus au Québec

Frédéric Bastien souhaite que la Charte canadienne des droits et libertés ne s'applique plus au Québec
Photo d'archives, Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Afin de mieux défendre la Loi 21, le candidat à la chefferie du Parti québécois Frédéric Bastien propose d'entamer des négociations constitutionnelles avec le gouvernement fédéral afin que la Charte canadienne des droits et libertés cesse de s’appliquer au Québec. 

«Cette Charte nous a été imposée contre notre volonté en 1982, avance-t-il au micro d’Antoine Robitaille, sur QUB radio. Les compétences québécoises ne doivent plus y être soumises. La Charte fédérale s’appliquera aux mesures fédérales.»

Bastien souhaite que cette négociation mène à une meilleure protection de la Loi 21, mais également à plus de pouvoir en immigration et en environnement. Une application plus stricte de la Loi 101 est également dans ses plans.

Quant à sa position défavorable dans le récent sondage sur les intentions de vote à la chefferie commandé par Paul St-Pierre Plamondon, il affirme qu’il «ne commentera pas de sondages, mais des résultats».

Écoutez l’entrevue complète de Frédéric Bastien.