/entertainment/stage
Navigation

Théâtre du Nouveau Monde: Un automne de collaborations

Lorraine Pintal, François Girard, Yannick Nézet-Séguin et Sophie Cadieux lors du dévoilement de la programmation d'automne du Théâtre du Nouveau Monde
Photo Courtoisie, Yves Renaud Lorraine Pintal, François Girard, Yannick Nézet-Séguin et Sophie Cadieux lors du dévoilement de la programmation d'automne du Théâtre du Nouveau Monde

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Six mois après sa fermeture, Lorraine Pintal avait symboliquement convié comédiens et médias, lundi matin, sur la scène du Théâtre du Nouveau Monde, face à la grande salle aux fauteuils rouges, pour dévoiler une riche programmation automnale axée sur les collaborations originales. Trois pièces, deux concerts-théâtre et un balado sont au programme de cette demi-saison automnale.

«C’est une saison de rassemblement, de partenariats et de collaborations, a expliqué Lorraine Pintal, directrice artistique depuis 28 ans. Quand on a décidé de se retrousser les manches et de penser à une programmation atypique, alors qu’on ne savait absolument pas ce qui allait se passer à l’automne, les appels ont fusé et j’ai reçu des propositions de toutes parts.»

Lorraine Pintal, François Girard, Yannick Nézet-Séguin et Sophie Cadieux lors du dévoilement de la programmation d'automne du Théâtre du Nouveau Monde
Photo Courtoisie, Yves Renaud

François Girard va d’abord créer «Zerbina, une pièce à conviction», de Glen Berger, avec le comédien Emmanuel Schwartz. Ensuite, Frédéric Bélanger, qui devait normalement faire la mise en scène de «La nuit des rois», de Shakespeare, en ouverture de saison, a proposé un laboratoire intitulé «Prélude à La nuit des rois», une sorte de répétition publique au milieu du processus créatif. Enfin, Lorraine Pintal offrira une nouvelle version de «L’avalée des avalés», de Réjean Ducharme.

En salle et en ligne

Pour chaque spectacle, la jauge de la salle a été ramenée à seulement 160 spectateurs avec les mesures de distanciations. Mais pour qu’un plus grand nombre puisse voir ces créations, les spectacles seront aussi présentés en ligne.

«On va faire des captations différentes pour chacun des spectacles, a indiqué la directrice artistique. "Zerbina" sera diffusée, chaque soir, en direct sur le web. C’est unique, aucun autre théâtre ne fait ça. Pour "L’avalée des avalés", je vais le réaliser moi-même. Je reviens à mes premiers amours. C’est un projet qui va aussi englober des entrevues, des archives...»

Le TNM parie sur une audience cumulée de près de 10 000 personnes pour ses différentes diffusions web.

Lorraine Pintal, François Girard, Yannick Nézet-Séguin et Sophie Cadieux lors du dévoilement de la programmation d'automne du Théâtre du Nouveau Monde
Photo Courtoisie, Yves Renaud

Théâtre et musique

Le TNM s’associe également à Yannick Nézet-Séguin et l’Ochestre Métropolitain pour la présentation de deux spectacles qui mélangeront musique et théâtre, «Pierre et le loup» et «Le petit prince».

«Le premier spectacle est le symbole du conte pour enfants qui initie à la musique, a précisé le chef d’orchestre. Marier un son avec un personnage, ça nous ramène à l’essentiel. Pour «Le petit prince», c’est un peu semblable, mais avec une musique récente d’un composteur vivant, Éric Champagne. C’est toujours intéressant pour nous de voir comment des comédiens mettent l’émotion dans leurs mots, de la même façon qu’on met nos émotions dans notre musique.»

Ces deux spectacles seront aussi présentés sur le web.

Déjà, un tiers des billets disponibles ont été vendus, lundi matin, en moins de deux heures, preuve s’il en faut que le public semble avoir hâte de retourner dans les salles.

Tous les détails de la programmation sur le site : tnm.qc.ca

Lorraine Pintal, François Girard, Yannick Nézet-Séguin et Sophie Cadieux lors du dévoilement de la programmation d'automne du Théâtre du Nouveau Monde
Photo Courtoisie, Yves Renaud