/news/education
Navigation

La motivation des étudiants augmente

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir dramatiquement chuté pendant la pandémie, le niveau de motivation des étudiants est revenu à la normale, selon un récent sondage réalisé quelques jours avant la rentrée.

Selon le coup de sonde mené par le programme de mentorat Academos auprès de plus de 900 répondants, le niveau de motivation moyen des étudiants se situe à 7,2 sur une échelle de 10, un chiffre beaucoup plus encourageant que la moyenne de 4 recensée en mai.

Le moral des étudiants de niveaux collégial et universitaire était davantage plombé par la crise sanitaire, avaient révélé à l’époque les données recueillies auprès de jeunes de 14 à 30 ans.

«En mai dernier, on a beaucoup de jeunes qui mentionnaient justement de l'incompréhension face aux travaux, de la difficulté d'accès, une surcharge de travail aussi à la maison, une perception d'inutilité des travaux aussi à ce moment-là», mentionne Éléonore Durocher-Bergeron, chef au développement scolaire et communautaire pour l'organisme Academos.

Selon les résultats du sondage, le facteur prédominant au maintien de la motivation des étudiants est d'avoir des objectifs clairs à court terme. En raison de ce constat, Academos met actuellement sur pied une tournée virtuelle qui verra le jour à l'automne 2020. Cette campagne mettra en vedette des humoristes de renommée qui parleront de leur parcours scolaire et de ce qui leur a permis d'atteindre leurs objectifs professionnels.

Contrer le décrochage scolaire à l'aide des médias sociaux

Toujours dans l'optique de maximiser la motivation des étudiants, le réseau québécois a mis sur pied la campagne «La rentrée, tous ensemble pour eux», en collaboration avec l’organisme COSMOSS Bas-Saint-Laurent. La campagne lancée ce lundi sur différents médias sociaux circule déjà de manière significative.

«On s'est dit qu'à cette rentrée qui est un peu atypique, c'était important de bien accompagner nos jeunes, d'en parler et d'être présent», explique Caroline Thibodeau, agente régionale d'accompagnement pour COSMOSS Bas-Saint-Laurent.

«Ce qui est très important aussi c'est le rôle des parents, pour travailler dans le même sens que l'école et montrer une vision positive vis-à-vis de l'école», ajoute Carole Houdet, fondatrice de Coup de pouce scolaire, un service de soutien scolaire à domicile.

M. Houdet rappelle aussi que les autres proches et la famille élargie peuvent jouer un rôle dans la réussite scolaire.

La campagne se poursuit pour les trois prochaines semaines. Dans les jours à venir, il sera possible de visionner des capsules d'étudiants qui aborderont leur désir de retourner en classe et de retrouver un semblant de vie normale. Des employeurs s'adresseront également aux jeunes afin de parler des bienfaits de poursuivre son cheminement scolaire pour son avenir professionnel.

Pour prendre part au mouvement, il est possible de joindre le mot-clic #tousensemblepoureux.