/news/coronavirus
Navigation

Legault montre du doigt le ton critique de CNN envers le président américain

Coup d'oeil sur cet article

Le ton très critique de CNN envers Donald Trump et sa gestion de la pandémie expliquerait en partie pourquoi les Anglo-Québécois craignent davantage la COVID-19 que les francophones, selon le premier ministre François Legault.

• À lire aussi: Le vaccin contre la COVID-19 devrait être, en général, gratuit aux États-Unis

• À lire aussi: Trump accusé de vouloir détruire la poste américaine à des fins électorales

C’est du moins l’hypothèse qu’a soulevée le chef caquiste lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi matin, alors qu’il était question des relations avec les Québécois d’expression anglaise.  

  • À ce sujet, écoutez Sophie Durocher à QUB radio:   

Son tour venu, le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, est revenu sur un sondage commandé en mai dernier par le Quebec Community Groups Network à la firme Léger. Le coup de sonde avait notamment relevé un niveau d’anxiété plus élevé chez les Anglo-Québécois par rapport à la COVID-19 que chez les francophones. 

Le premier ministre Legault avait réagi à ce sondage à l’époque en pointant du doigt une série d’articles et de tweets très critiques envers sa gestion de la crise qu’avait publié le journaliste à la santé du quotidien Montreal Gazette, Aaron Derfel. 

«Est-ce que c’est la seule raison ? Non. Probablement qu’il y a d’autres raisons qui expliquent que les anglophones sont plus craintifs», a indiqué jeudi M. Legault, lorsque questionné par M. Nadeau-Dubois à savoir si sa pensée a évolué. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Une autre raison

«Évidemment, les anglophones écoutent plus CNN, écoutent plus les médias américains qui sont très négatifs à l’égard de M. Trump», a avancé le premier ministre, avant de revenir à la charge quelques minutes plus tard. 

«Je suis certain que le cochef de Québec solidaire écoute CNN, écoute les médias américains qui, puis parfois avec raison, sont très durs à l’égard de la gestion de Donald Trump, et ça inquiète la population, a observé M. Legault. Ça inquiète la population américaine, ça inquiète aussi la population québécoise anglophone qui écoute CNN et les médias américains.» 

  • Écoutez Gilles Proulx à QUB radio:

«Quelle réponse faible à ma question pourtant simple ! Trois mois après s’en être pris aux tweets d’Aaron Derfel, le premier ministre accuse maintenant CNN. CNN !? Ça ne tient pas la route», a commenté M. Nadeau-Dubois sur Twitter, après son échange avec le premier ministre.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com