/qubradio
Navigation

Voir son cancer incurable comme un «nouveau début»

Jean Beauchesne
Photo courtoisie Jean Beauchesne

Coup d'oeil sur cet article

Quand le diagnostic de cancer incurable est tombé pour Jean Beauchesne, le 23 juin, sa vie entière a pris un tout autre sens. Aux dires du communicateur et ancien journaliste bien connu en Mauricie, cette «journée pivot» a provoqué chez lui «un nouveau début».

«À partir de ce moment-là, chaque geste, chaque mot, chaque repas et chaque rencontre font en sorte que je me dois d’en profiter à plein», souligne celui qui est devenu en avril responsable des communications et attaché de presse de la députée bloquiste de Trois-Rivières, Louise Charbonneau.

L’homme de 53 ans a raconté son histoire de courage au micro de Sophie Durocher, vendredi, à QUB radio.  

  • ÉCOUTEZ le témoignage complet de Jean Beauchesne à QUB radio:   

Ayant reçu un diagnostic de cancer du côlon et de métastases au foie à la fin juin, Jean Beauchesne a passé les deux derniers mois à l’hôpital, subissant plusieurs opérations et rencontrant différentes complications, comme une péritonite. À un certain moment, ses médecins lui ont même parlé de soins palliatifs. Ils voyaient son retour à la maison comme peu probable.

Le Trifluvien a toutefois confié à ses proches qu’il avait décidé «de faire mentir les médecins». La semaine dernière, il a tenu parole en rentrant chez lui après avoir passé des semaines dans un lit d’hôpital. Une victoire qu’il compte bien répéter dans quelques jours en rencontrant son oncologue pour établir un plan de chimiothérapie.

D’ici là, le communicateur dit recevoir une grande «vague d’amour» de la part de ses proches et de la communauté. Des encouragements qui l’incitent à poursuivre sa bataille et à voir le quotidien avec un regard nouveau.

«Je mords dans chaque minute, chaque heure et chaque journée», insiste-t-il.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions