/news/education
Navigation

Cas de COVID-19 à la rentrée: différentes écoles, différentes réponses

Coup d'oeil sur cet article

Près de 10 écoles à travers le Québec ont vu un membre du personnel, un parent ou un élève recevoir un diagnostic positif à la COVID-19 en cette première semaine de rentrée. La réponse aux cas déclarés n’est pas la même partout.

• À lire aussi: Du sport et des arts dès le 14 septembre «si tout se passe bien» dans les écoles 

  • Avant même la rentrée officielle des élèves, trois membres du personnel enseignant du Centre de services scolaire de la Pointe-de-l’Île ont été déclarés positifs à la COVID-19. Les individus touchés proviennent de l’école François-La Bernarde, à Pointe-aux-Trembles, et de deux établissements situés à Montréal-Nord, soit l’école primaire Jules-Verne et l’école secondaire Henri-Bourassa. Les membres du personnel d’Henri-Bourassa et de François-La Bernarde qui sont entrés en contact avec la personne infectée ont été soumis à une quarantaine de deux semaines. 
  • À l’école primaire Dollard-des-Ormeaux, une technicienne en éducation spécialisée a été touchée par le virus et devra passer deux semaines en quarantaine, selon des informations obtenues auprès de la Fédération autonome de l’enseignement. Puisque l’employée en question portait un masque au travail, la direction de l’établissement aurait jugé bon de ne pas renvoyer les élèves à la maison, selon la Fédération. 
  • Un étudiant du Collège André-Grasset a été déclaré positif à la COVID-19 lundi. Le jeune a été en contact avec une quinzaine d’autres étudiants. 
  • À la Polyvalente Deux-Montagnes, plus de 500 élèves de quatrième et de cinquième secondaire ont été renvoyés à la maison, car une vingtaine de professeurs sont à risque après que deux de leurs collègues eurent reçu des diagnostics positifs. Les professeurs devront rester en isolement préventif jusqu’au 4 septembre. D’ici là, la direction de l’école s’active pour trouver des suppléants à temps pour lundi matin. 
  • Trente-cinq élèves de 1re secondaire au Collège Français Annexe Secondaire à Longueuil ont vu leur rentrée être brusquement écourtée lorsque la direction a appris qu’un parent eut été déclaré positif à la COVID-19. Le père de l’étudiant ressentait des symptômes depuis lundi, mais il a avisé la direction de l’école de son état jeudi. Les parents ont été informés de la situation vers 13h le même jour. 
  • Un étudiant du Séminaire de Sherbrooke a reçu un diagnostic positif mardi dernier. La direction de l’établissement avait d’abord placé en quarantaine le groupe auquel appartenait l’étudiant, mais celui-ci a été libéré graduellement au cours de la journée. En dehors de cet événement, les activités du Séminaire se poursuivent. 
  • La semaine dernière, encore à Sherbrooke, les autorités sanitaires de l’Estrie ont confirmé moins de cinq cas d’élèves infectés par la COVID-19 au Centre Saint-Michel, une école pour adultes. Ceux-ci sont en quarantaine aujourd’hui, et la direction de l’école a spécifié qu’entre 30 et 40 étudiants et plusieurs membres du personnel ont été retirés.