/news/coronavirus
Navigation

Cas confirmés de COVID-19: la période d'isolement passe de 14 à 10 jours

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | La période d’isolement à laquelle doivent se soumettre les personnes infectées par la COVID-19 va passer de 14 à 10 jours, a annoncé vendredi le gouvernement du Québec.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Polyvalente Deux-Montagnes: une vingtaine de profs en isolement, des centaines d’élèves en congé forcé

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a indiqué que ce changement, qui coïncide avec la rentrée scolaire, est dû aux connaissances acquises pendant la première vague relativement à la transmission et à la durée de la contagiosité du virus.

L'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a donné son aval à cette décision, qui touche uniquement les cas confirmés et les personnes qui sont isolées à domicile avec des symptômes légers ou modérés, a-t-on précisé par communiqué.

Pour les personnes asymptomatiques, la durée de l’isolement à la maison est aussi de 10 jours à partir de la date du test positif à la COVID-19.

Par contre, «les contacts des cas qui sont eux-mêmes en isolement devront respecter une période de 14 jours, afin de surveiller l'apparition de symptômes compatibles avec la COVID-19», a-t-on mentionné.

On demande aux Québécois de demeurer isolés après les 10 jours requis s’ils continuent de faire de la fièvre, s’ils toussent ou s'ils ont une perte d’odorat, des symptômes importants de la COVID-19. La fièvre doit avoir cessé depuis au moins 48 heures et la toux ou la perte d’odorat doivent s’être résorbées depuis au moins 24 heures avant que la personne ayant été malade puisse reprendre ses activités normalement.

«L'évolution de nos connaissances nous permet maintenant de raccourcir la durée d'isolement pour les personnes atteintes de la COVID-19. Toutefois, il faut s'assurer de répondre aux autres critères, tels que l'absence de symptômes depuis 24 heures et de fièvre depuis 48 heures», a indiqué le Dr Horacio Arruda.

«Une fois la période d'isolement terminée, les personnes ne sont plus considérées contagieuses, mais elles doivent s'assurer de respecter les consignes s'appliquant à la population générale, comme le lavage des mains, le port du couvre-visage et la distanciation physique», a-t-il ajouté.

Soulignons que les personnes immunosupprimées et les gens qui ont été hospitalisés aux soins intensifs en raison de la COVID-19 doivent toujours s'isoler pendant une période de 21 jours ou plus.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com