/news/education
Navigation

[EN IMAGES] Reprise du sport le 14 septembre: les jeunes soulagés que leur message ait été entendu

Coup d'oeil sur cet article

Les organisateurs de la manifestation pour la tenue des sports scolaires se réjouissaient que leur message ait été entendu par le gouvernement.

• À lire aussi: Sports-études et activités parascolaires en péril: un gâchis pour des milliers d’élèves

• À lire aussi: Rentrée reportée d’une semaine dans 4 écoles secondaires de Québec

Des centaines de jeunes se sont réunis vendredi sur l’heure du dîner à la place George-V, à Québec, avant de marcher vers l’Assemblée nationale pour montrer leur désaccord avec la directive du ministre de l’Éducation Jean-François Roberge.

Quelques heures plus tard, le gouvernement leur donnait raison.

Photo Stevens Leblanc
  • Écoutez le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, avec Benoit Dutrizac à QUB Radio:   

« On ne peut pas tout avoir »

« On aurait aimé mieux commencer dès maintenant, mais on ne peut pas tout avoir et on est vraiment contents », a déclaré Tristan Lévesque, joueur de football et élève en 5e secondaire à l’école Roger-Comtois.

« On est super fiers de ceux qui se sont engagés avec nous. » 

Des centaines d’élèves inscrits dans des programmes de sports-études ont manifesté devant l’Assemblée nationale, vendredi, pour dénoncer la décision du gouvernement d’interdire tous les cours et les activités parascolaires réunissant des élèves provenant de groupes-classes différents.
Photo Stevens Leblanc
Des centaines d’élèves inscrits dans des programmes de sports-études ont manifesté devant l’Assemblée nationale, vendredi, pour dénoncer la décision du gouvernement d’interdire tous les cours et les activités parascolaires réunissant des élèves provenant de groupes-classes différents.

Son ami Maxime Jabin, qui porte les couleurs de l’équipe de football de l’Académie Saint-Louis, était aux anges après avoir appris la mise à jour dans ce dossier. 

Photo Roby St-Gelais

« Une victoire »

« Pour nous, c’est quand même une victoire, a déclaré l’élève de 5e secondaire. On a gagné des jours, et c’est quand même bien. Dans l’ensemble, on est assez heureux. Je pense que ça a eu raison [la manifestation] et que M. Roberge a vu que la majorité de la population était en désaccord. »     

  • Écoutez la chronique de Pierre Nantel avec Geneviève Pettersen à QUB Radio:   
Photo Stevens Leblanc

Pancartes à la main sur lesquelles étaient écrits toutes sortes de slogans comme « On veut jouer », avec trompettes et cris pour se faire entendre, les jeunes, qui portaient tous un couvre-visage, se sont mobilisés, comme on les voit rarement, en quelques heures seulement après la création d’un événement Facebook, jeudi soir.  

  

  • Écoutez l'analyse d'Antoine Robitaille et de Caroline St-Hilaire avec Benoit Dutrizac à QUB Radio:   

Photo Stevens Leblanc

Ciccone et Rizqy sur place

Parti de Montréal en matinée, le député libéral et ancien hockeyeur Enrico Ciccone a lui aussi pris part à la mobilisation en compagnie de sa collègue Marwah Rizqy. 

Photo Stevens Leblanc

« Quand je vois ce mouvement qui est venu directement des jeunes, je trouve ça extraordinaire », mentionnait le député de Marquette en impromptu de presse.

« J’espère que le ministre de l’Éducation entend ce qui se passe. »

Photo Stevens Leblanc

« Je suis content comment les choses se sont passées, a renchéri Maxime Jabin. Tout a bien été, tout le monde respectait les règles, tout le monde avait un masque, et ça s’est passé calmement. » 

Les députés libéraux Enrico Ciccone et Marwah Rizqy ont participé à la mobilisation et ont pris des photos avec les jeunes.
Photo Stevens Leblanc
Les députés libéraux Enrico Ciccone et Marwah Rizqy ont participé à la mobilisation et ont pris des photos avec les jeunes.

Photo Roby St-Gelais

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com