/news/society
Navigation

100 emplois d’avenir: Les épiceries recherchent des employés

Coup d'oeil sur cet article

Le commerce de l’alimentation au Québec sera en mode embauche au cours des prochains mois.

• À lire aussi: 100 emplois d'avenir

Avant la pandémie, on prévoyait une hausse nette de plus de 10 000 emplois pour ce secteur comprenant les épiceries et les supermarchés d’ici les trois prochaines années. Malgré la COVID-19, les besoins de main-d’œuvre risquent de demeurer tout aussi importants.

« C’est clair qu’on va être en embauche. On souffrait de la pénurie de travailleurs, il n’y a pas si longtemps que ça. Il était difficile d’attirer de la main-d’œuvre dans notre secteur », affirme Laurence Zert, directrice générale du comité sectoriel de main-d’œuvre du commerce de l’alimentation (CSMOCA).

« La Prestation canadienne d’urgence est venue minimiser l’impact “positif” que l’on pensait que le chômage aurait sur le recrutement. On espérait que cette situation nous permettrait de répondre à la demande au niveau des embauches », a-t-elle ajouté. 

Selon Mme Zert, les indicateurs sont au vert dans ce secteur d’activités considéré comme essentiel. « On n’a pas défini de postes vraiment vulnérables où il pourrait y avoir des coupures », a-t-elle conclu. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.