/news/society
Navigation

100 emplois d’avenir: Aménagement paysager et potagers ont la cote

Quebec
Photo Stevens Leblanc Marquis Goupil, propriétaire d’Aménagement Paysager Goupil, n’a jamais vu une telle demande en 32 ans de carrière.

Coup d'oeil sur cet article

Les Québécois ont redécouvert les joies du potager et de la cour arrière durant la pandémie, ce qui est de bon augure pour les travailleurs du secteur horticole.

• À lire aussi: 100 emplois d'avenir

« Ça prend des gens avec de grandes connaissances pour accompagner la clientèle dans les végétaux comestibles », analyse Martine Matteau, directrice générale d’HortiCompétence, comité sectoriel de main-d’œuvre en horticulture.

Autosuffisance

La vague des potagers s’était installée depuis quelques années déjà, mais la pandémie l’a accentuée observent les jardineries.

« La croissance est encore plus forte, il y a un réel engouement. Cette année, les gens ont ce désir d’autosuffisance pour éviter les files d’attente à l’épicerie, mais je crois que ça va demeurer une tendance même à long terme », analyse Jean-Paul Daoust, copropriétaire de Floralies Jouvence, à Québec.

Aménagement paysager

À défaut de pouvoir voyager cet été, plusieurs Québécois ont aussi choisi de réaménager leur cour arrière pour y passer du bon temps.

Le propriétaire d’Aménagement paysager Goupil, à Lévis, affirme même n’avoir jamais vu un tel engouement.

« J’ai déjà des clients de prévus pour 2021, je n’ai jamais fait ça en 32 ans », lance Marquis Goupil, qui aurait dû quadrupler son personnel pour parvenir à répondre à la demande. 

« D’après moi, on en a pour quelques années à rouler sur cet engouement-là », croit M. Goupil, insistant sur les besoins de main-d’œuvre.

« On a tellement de difficulté à trouver des gens responsables qu’on a décidé de rester juste à deux équipes. »

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.