/sports/hockey/remparts
Navigation

Nause impatient après «une longue quarantaine»

Coup d'oeil sur cet article

Le défenseur Evan Nause attendait l’ouverture du camp d’entraînement avec impatience.

• À lire aussi: Une rentrée pas comme les autres dans la LHJMQ

• À lire aussi: Des études à distance pour la majorité des joueurs

Placé en isolement préventif pendant 14 jours après être débarqué du Nouveau-Brunswick, le cinquième choix au total du dernier repêchage a enfin pu rencontrer ses nouveaux coéquipiers, dimanche. 

« Je suis super excité, surtout après une longue quarantaine, d’être ici. Ma famille de pension est extraordinaire et j’ai apprécié mon temps avec eux. Ça m’a permis d’apprendre à les connaître et à me sentir plus confortable », disait l’arrière de 17 ans avant le premier entraînement du camp. 

Repêché en première ronde par les Foreurs en 2019, Nause s’était plutôt joint à l’équipe de Sioux Falls dans la USHL l’an passé afin de conserver son admissibilité dans les collèges américains. 

Redevenu disponible à l’encan midget de juin dernier, Nause a été la prise des Remparts, qui l’ont ensuite convaincu de faire le saut dans la LHJMQ. 

L’athlète de 6 pi 1 po et 174 lb a passé une partie de l’été à s’entraîner avec le défenseur Nicolas Savoie et l’attaquant Cole Cormier près de Moncton. Le trio se connaît depuis plusieurs années. 

« Ils m’ont dit que c’était un groupe formidable de gars et qu’il y avait une excellente culture implantée dans le vestiaire. Et la principale chose qu’ils m’ont dite, c’est qu’on aura beaucoup de plaisir et une tonne de souvenirs en tête tout en se développant bien comme joueur. Ce sont deux des choses les plus importantes pour moi », a mentionné Nause, qui fait partie des meilleurs défenseurs de son groupe d’âge au Canada. 

Une adaptation 

Les joueurs devront s’acclimater à accomplir leurs exploits sur lames sans spectateurs.

« Jouer sans spectateurs, c’est quand même plate pour nous et ce sera assez spécial. On n’est pas habitués à ça et ce sera une habitude à prendre, mais en même temps, on voulait jouer au hockey, et les mesures mises en place, c’est pour nous permettre de jouer, alors il faut les accepter », a poursuivi l’espoir Théo Rochette, admissible au repêchage de la LNH prévu en octobre. 

Les Remparts disputeront un premier match hors-concours contre Rimouski mardi après-midi au Centre Vidéotron.