/finance/business
Navigation

Plan d’expansion pour un projet de mini-entrepôts au Québec

Plan d’expansion pour un projet de mini-entrepôts au Québec
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La famille Lessard, active dans le marché immobilier de la Rive-Sud de Québec, inaugure un premier investissement de 8M$ avec l’ouverture de la première phase d’un complexe de mini-entrepôts sur l’avenue Taniata, à Lévis.

La phase 1 du projet Entrepôts Modulo comprend 350 unités d’entreposage résidentiel, commercial et saisonnier, ainsi que des espaces à bureaux et des salles de réunion en location. 

«On avait un prime spot sur l’avenue Taniata sur lequel on courtisait des projets commerciaux intéressants, et on s’est dit pourquoi ne pas en faire un d’envergure», a affirmé Louis Lessard, président des Développements de demain et de la Société immobilière Lessard.  

De gauche à droite, Loïk, Sarah, Louis et Michèle Lessard qui ont permis la réalisation du projet Entrepôts Modulo, à Lévis.
Photo courtoisie
De gauche à droite, Loïk, Sarah, Louis et Michèle Lessard qui ont permis la réalisation du projet Entrepôts Modulo, à Lévis.

M. Lessard s’est entouré de ses enfants, Loïk, Michèle et Sarah, dans la réalisation de ce projet. Le complexe regroupe 350 mini-entrepôts sur trois étages qui accueilleront leurs premiers locataires à compter du 8 septembre.  

«Le projet de huit millions est la première phase. Il y a deux autres phases de 350 unités qui suivent pour un projet total de 20M$», a indiqué M. Lessard.  

Le promoteur immobilier planche déjà sur un plan d’expansion avec ses enfants à l’échelle provinciale. Il compte ouvrir des entrepôts similaires en Estrie et sur la Rive-Sud de la région de Montréal. 

«On a un plan d’expansion très intéressant avec l’expérience que nous avons prise», a-t-il ajouté.  

La demande pour les mini-entrepôts est en progression, selon les études réalisées par la famille Lessard. 

«Il y a beaucoup de gens qui quittent de grandes maisons pour aller vivre dans de petits condos. On voit aussi beaucoup de gens acheter des produits comme des motoneiges et des VTT, et qui sont à la recherche d’entreposage», a-t-il poursuivi. 

Sans contact

«La demande dans la région de Québec est très, très forte. Il n’y en a pas beaucoup, car ça demande des investissements majeurs pour construire des mini-entrepôts», a souligné Michèle Lessard, vice-présidente au marketing et aux ventes.  

La construction de ce projet a commencé en novembre 2019. 

«La COVID nous a ralentis un peu, mais cela nous a permis de rehausser nos standards de sécurité pour offrir des services sans contact le plus possible», a poursuivi Loïk Lessard, vice-président aux opérations. 

Le site est sécurisé grâce à une guérite, un système d'alarme et plus de 80 caméras de surveillance 24 heures sur 24, avec vue sur toutes les unités.  

«Quand on parle de sans contact, c’est toutes les lumières automatiques, les portes, le système de sécurité sur application mobile et les réservations en ligne. C’est 100% sans contact, même quand on se promène dans le bâtiment», a ajouté Michèle Lessard.