/news/provincial
Navigation

Les limites de vitesse réduites implantées en 2021 à Québec

La Ville de Québec ne pourra implanter les nouvelles limites avant l’an prochain

Coup d'oeil sur cet article

D’abord annoncée pour 2020, la réduction des limites de vitesse dans les quartiers résidentiels ne sera effective qu’au moment de la rentrée 2021.

La pandémie a changé les plans de l’administration Labeaume dans l’implantation des changements qu’elle veut apporter avec sa Stratégie de sécurité routière 2020-2024. 

Alors qu’elle avait annoncé que les nouvelles limites de vitesse de 30 ou 40 km/h dans les quartiers seraient implantées dès le printemps 2020, elles ne le seront finalement qu’au printemps prochain. L’ensemble des changements à la signalisation seront complétés pour la rentrée 2021.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, lors du lancement de la campagne de sensibilisation « À Québec, on dit oui à la courtoisie », devant l’école primaire Trois-Saisons.
Photo Simon Clark
Le maire de Québec, Régis Labeaume, lors du lancement de la campagne de sensibilisation « À Québec, on dit oui à la courtoisie », devant l’école primaire Trois-Saisons.

Cependant, les mois de pandémie ont permis à la Ville d’effectuer la réflexion complète et d’identifier l’ensemble des rues dont on doit modifier les limites, a indiqué mardi le maire, Régis Labeaume.

9,5 M$ cette année

Il a réitéré que les gens de Québec doivent ralentir, afin d’assurer une meilleure sécurité pour tous les usagers. La Stratégie de sécurité routière, pour laquelle 60 millions $ seront investis, mettra de l’avant plusieurs actions pour y arriver. 

Cette année, 9,5 M$ seront investis. Parmi les actions, on prévoit sécuriser les trajets scolaires, implanter des traverses piétonnes clignotantes, corriger les sites où les accidents sont fréquents, aménager de nouveaux trottoirs et sensibiliser les citoyens à ralentir et à demeurer courtois sur la route. 

Dans un quartier, rouler 50 km/h au lieu de 30 km/h permet de faire un gain de temps de 48 secondes, a souligné le maire. 

« Si vous ne respectez pas la limite de 30 km/h pour sauver ces 48 secondes, ça va augmenter de six fois le risque de provoquer la mort d’un piéton dans une collision. Probablement un voisin ou un enfant d’un voisin. Ça n’a pas de sens et c’est ça qu’il va falloir expliquer à la population. »

Devant l’école Trois-Saisons, à Québec, le maire Labeaume a affirmé mardi que la Stratégie de sécurité routière n’était pas que des mots. « On va livrer », a-t-il promis. 

Sensibilisation

Mardi, la Ville a lancé sa nouvelle campagne de sensibilisation sur le thème « À Québec, on dit oui à la courtoisie ». Elle invite notamment les citoyens à ralentir en zone résidentielle et en zone scolaire.

La surveillance policière sera accrue dans les prochains jours. D’ici le 11 septembre, toutes les écoles primaires et secondaires seront visitées par les patrouilleurs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.