/sports/hockey/remparts
Navigation

Le poste de Brendan Bays confirmé

Coup d'oeil sur cet article

Les Remparts ont confirmé que le défenseur ontarien Brendan Bays allait débuter la saison avec l’équipe. Ce dernier avait demandé à l’organisation de faire connaître leurs intentions rapidement puisque son plan B était de tenter sa chance du côté américain. Patrick Roy lui a donc annoncé mardi, avant le match contre l’Océanic de Rimouski, qu’il le gardait avec l’équipe, mais dans le rôle de huitième défenseur.

• À lire aussi: William Rousseau prêt à prendre son envol

« Je suis content de la façon dont j’ai joué. Je n’étais pas trop nerveux et je me suis bien intégré dans l’équipe. J’aurai un rôle différent de ce à quoi j’étais habitué, mais je pense que je peux remplir ce rôle. Je veux travailler fort pour monter dans la hiérarchie de l’équipe et me tailler une place parmi les six défenseurs réguliers de l’équipe », a mentionné l’arrière droitier.

Âgé de 18 ans, Bays s’était pointé à Québec en tant que joueur invité. 

« On a été très clair qu’il est le huitième défenseur et que ce sera à lui de faire sa place. Par contre, il a suffisamment bien fait avec nous pour penser qu’il peut mettre nos autres défenseurs au défi et nous rendre meilleurs. »

L’ALIGNEMENT PREND FORME

Patrick Roy n’a pas l’intention de procéder à des retranchements avant jeudi matin puisque l’équipe sera à Rimouski jeudi après-midi pour un deuxième match hors-concours en trois jours contre l’Océanic. 

S’il a déjà une bonne idée de ce à quoi ressemblera son alignement, cet autre match lui permettra de continuer de regarder la progression des joueurs repêchés par l’équipe en juin dernier et qui, pour la majorité, seront appelés à retourner dans les rangs midgets pour une autre saison.

« On veut continuer d’évaluer nos jeunes : [Kassim] Gaudet, [Andrew] Gweon, [Noah] Gibbs, [Samuel] Lachance ou [Andrew] Afonso. On voulait voir ce que ces gars étaient capables de faire et on va les refaire jouer demain. On fait des projections pour voir où ils vont être l’an prochain ou dans deux ans. »

En attendant l’arrivée des deux joueurs européens, l’attaquant Viljami Marjala et le défenseur Aapo Siivonen, Patrick Roy conservera 21 joueurs dans son alignement. 

« J’ai aussi des décisions à prendre par rapport à mon alignement. Est-ce que je vais vouloir faire jouer [Hunter] Holmes au centre ou à l’aile ? En arrière, qui va jouer avec [Evan] Nause ? J’ai une bonne idée que ça va être Siivonen, mais on va voir comment nos défenseurs se comportent, et si on a besoin de plus de profondeur en arrière ou si on garde le statu quo jusqu’à Noël », a mentionné Roy.