/qubradio
Navigation

L'identité de Denis Coderre volée dans une publicité mensongère: «C'est de la fraude et de la supercherie»

L'identité de Denis Coderre volée dans une publicité mensongère: «C'est de la fraude et de la supercherie»
Capture d'écran - Facebook

Coup d'oeil sur cet article

Impliqué bien malgré lui dans une série de publicités mensongères, Denis Coderre appelle le public à la prudence et à signaler les publications frauduleuses sur les médias sociaux.

Depuis «au moins trois semaines», une entreprise difficile à retracer met en vedette de nombreuses personnalités publiques sur Facebook, Instagram et compagnie, dont l'ancien maire de Montréal, afin de vendre des produits de santé et des méthodes de perte de poids illégitimes. 

Le problème, c'est que ces personnalités n'ont jamais donné leur accord et que leurs témoignages sont inventés de toutes pièces.

«Ils parlent de mon ex-épouse dans certains textes, explique Denis Coderre, en entrevue à QUB radio. On répand des faussetés. Ça a peut-être plus qu'un objectif: oui, ils veulent vendre quelque chose, et certaines personnes crédules peuvent se faire prendre, mais ils veulent peut-être ruiner la réputation des gens impliqués. [...] Je vais mettre un avocat là-dessus, c'est clair. C’est de la fraude et de la supercherie.»

L'identité de Denis Coderre volée dans une publicité mensongère: «C'est de la fraude et de la supercherie»
Capture d'écran - Bibliothèque publicitaire Facebook

Michel Charette, Véronique Cloutier, Antoine Bertrand et Bianca Gervais se sont également retrouvés dans des situations semblables.  

«On ne peut pas retracer les auteurs de cette fraude, se désole M. Coderre. C’est tellement tentaculaire que la seule façon de se protéger, c’est de le dire aux gens. Ça va être qui le prochain?»

Écoutez l'entrevue complète de Denis Coderre sur QUB radio:

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions