/entertainment/shows
Navigation

Objectif: 1000 spectateurs en salle cet automne

Coup d'oeil sur cet article

Le patron de Québecor Groupe Sports et divertissement implore la Santé publique de hausser à 1000 personnes la limite pour les rassemblements dès cet automne.

• À lire aussi: Retour des grands concerts: on vise l’été 2021

«Si tout va bien, dans un mois, quand la rentrée scolaire sera complétée et que les vacances seront terminées, si on a le même nombre de cas, je pense que la Santé publique devra prendre acte de la situation et être plus permissive. On devrait pouvoir aller jusqu’à 1000 avec un protocole respecté», avance Martin Tremblay.

Chez Québecor, passer de 250 à 1000 personnes aurait un impact direct sur la programmation du Capitole.

Pour l’instant, des concerts sont annoncés pour septembre et octobre, mais rien n’est prévu pour novembre et décembre. La direction analyse la situation avant de programmer des événements.

Protéger les clubs

Une telle augmentation permettrait sûrement à plusieurs petites salles et clubs pouvant accueillir moins de 250 personnes de souffler un peu. «Il faut les protéger», clame Nick Farkas, chez evenko.

«Les shows en aréna, ça va reprendre, mais s’il n’y a plus de clubs à travers l’Amérique, s’il n’y a plus de places pour jouer pour les artistes locaux, ça va nuire à l’industrie au complet.»

M. Farkas souligne que les stars qui jouent dans les amphithéâtres font bien souvent leurs premières armes dans les petites salles. D’où l’importance de les garder en vie.

«Si trop de clubs ferment, ça va causer des problèmes dans le futur. Sans ce système de développement, moins d’artistes vont tourner, et on risque de voir des changements dans l’industrie. C’est là que les artistes apprennent à jouer devant des foules, avant de se rendre dans les arénas.»