/weekend
Navigation

Photos souvenirs : Claude Saucier

Chaque semaine dans son cahier Weekend, Le Journal de Montréal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste, par le biais de quelques photos souvenirs

Claude Saucier
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le grand départ 

Claude Saucier
Photo courtoisie

À CKAC en 1979, il y a un peu plus de 40 ans (!), Claude arrivait de la station CKJL Saint-Jérôme, la station de Jean Lalonde, le père du chanteur Pierre Lalonde. Cinq ans auparavant, il avait fait ses premières armes à la station de Sept-Îles où, sans expérience, on lui avait confié l’animation des nuits le week-end. Il était payé 1,65 $ l’heure.

L’unique Téléservice 

Claude Saucier
Photo courtoisie

L’animateur entouré de sa formidable équipe de Téléservice, en 1985 : Guy Richer, Louise Faure, Lise Le Bel, Jeannette Biondi, Nicole Campeau, Elizabeth Gagnon, Aimé Boivin et, derrière, Marc Laurendeau et Yves Mondoux. L’émission culte avait pris son envol quelques années plus tôt et elle restera l’émission numéro un de Radio-Québec (Télé-Québec) durant toutes ses années d’existence. En 1987, l’équipe célébrait en ondes la 1000e de Téléservice.

Les grandes radios 

Claude Saucier
Photo courtoisie

À l’aube de la quarantaine, le p’tit gars natif de Louiseville, désormais chéri du grand public radio, continuait de gravir les échelons. En 1988 (photo), il était désormais de l’équipe de CJMS. Il avait aussi fait partie de l’autre grande station de l’époque, CKAC, animant notamment la première émission réseau de Télémédia, Le Grand express, et remplaçant des grosses pointures telles Jacques Proulx et Louis-Paul Allard durant l’été.

 

Animateur vedette 

Claude Saucier
Photo courtoisie

Normand Brathwaite et Claude Saucier dans la peau des célèbres personnages de Popa et Moman de La petite vie, « impliqués jusqu’au cou », disait la publicité entourant le Gala des prix Gémeaux en 1998. Claude, alors à la barre de l’émission matinale Bonjour chez vous, allait assurer la première partie du gala du petit écran sur RDI et Normand animerait la soirée à Radio-Canada.

Salut Bonjour 

Claude Saucier
Photo courtoisie

Il y a 30 ans, en 1990, Claude Saucier mettait sur pied le concept de l’émission phare de CFTM (TVA), Salut Bonjour, telle qu’on la connaît aujourd’hui, une formule qui marquera la télévision au Québec et fera école. Entouré de chroniqueurs tels Paul Rivard, Benoît Johnson et Johanne Despins, il se lèvera à l’heure du coq pour animer ce rendez-vous matinal durant trois ans. Guy Mongrain prendra ensuite la relève.


Claude Saucier célèbre, cette année, 50 ans de carrière. Il a fait ses débuts à l’âge de 20 ans à la radio de Sept-Îles, en 1970, puis il s’est joint à l’équipe de CKAC, cinq ans plus tard. Il a ensuite fait ses débuts à la télé avec le magazine Téléservice diffusé à Télé-Québec dès 1980. En 1989, il joignait l’équipe de TVA et mettait sur pied l’émission phare du matin Salut Bonjour qu’il animera durant trois ans. Au cours des années 90, il animera plusieurs émissions à Radio-Canada dont Bon matin, Bonjour chez vous et La vraie vie.

Claude Saucier anime l’émission C’est si bon depuis 2012 à Ici Musique, la radio musicale de Radio-Canada (100,7 à Mtl), les samedis de 16 h à 19 h, une émission très écoutée, consacrée aux grandes chansons classiques des années 30 à 70, la nostalgie du jazz et des crooners.

Claude Saucier espère partir dans quelques régions du Québec, en 2021, pour présenter le spectacle C’est si bon... de danser !, mis sur la glace en 2020 à cause de la pandémie. Accompagné de 18 musiciens, l’animateur propose un spectacle à l’image des chansons dansantes qu’il présente à la radio. Il en est le directeur artistique.