/news/coronavirus
Navigation

Labeaume déçu du relâchement

La région de Québec déplore 39 nouvelles infections en 24 heures

Coup d'oeil sur cet article

Alors que les cas de COVID-19 continuent de grimper dans la Capitale-Nationale, le maire de Québec, Régis Labeaume, n’est « pas fier » que sa région porte le bonnet d’âne dans les prémices de cette deuxième vague.

Une troisième clinique de dépistage ouvre ses portes ce matin à Québec.
Photo Stevens Leblanc
Une troisième clinique de dépistage ouvre ses portes ce matin à Québec.

• À lire aussi: Québec dévoile son système d’alerte COVID-19

• À lire aussi: COVID-19: une nouvelle clinique de dépistage à Québec

• À lire aussi: Pire journée de la pandémie à Québec: le «virus est un peu partout, maintenant»

«C’est ordinaire. Nous autres qui [étions] les parfaits de classe, on était très respectueux, très disciplinés», a déploré M. Labeaume après que la Santé publique a annoncé le passage de la région en niveau d’alerte jaune, mardi.

  • Écoutez l'entrevue du directeur de la santé publique de la Capitale-Nationale avec Benoit Dutrizac à QUB Radio:

Photo Simon Clark

 «On regardait Montréal en se disant : ils ne sont pas pareils eux autres ! [Pourtant] nous, on est dans le livre jaune et Montréal n’y est pas. Ça fait drôle. [...] S’il n’y avait pas eu de karaoké, je pense que ça aurait aidé un peu. Bravo champions !», a-t-il ajouté.

Le dernier bilan régional de la Santé publique était de 39 nouvelles infections et d’un total de 11 personnes hospitalisées, soit une augmentation de quatre depuis la veille.

Les éclosions au bar Le Kirouac et à la microbrasserie La Souche ont connu une croissance de cinq cas, passant respectivement à 68 et à 12 cas directs.

Photo Simon Clark

D’autres écoles touchées

Par ailleurs, après avoir annoncé lundi que 13 écoles de la grande région de Québec avaient été fréquentées par au moins une personne infectée à la COVID-19, trois autres s’ajoutent au lot.

Sur la Rive-Sud, l’école Plein-Soleil de Saint-Étienne-de-Lauzon et l’école Sainte-Hélène de Sainte-Hélène-de-Breakeyville comptent trois cas à elles deux.

Le campus Charlesbourg du cégep Limoilou est aussi aux prises avec une première personne infectée, un enseignant.

Parmi les éclosions en milieu d’hébergement, la résidence Clairière du Boisé, la résidence Kirouac et le centre d’hébergement Louis-Hébert comptent tous trois « moins de dix cas ».

À la résidence Place Alexandra, à Beauport, au moins 28 cas ont été recensés jusqu’à présent.

Tous ces milieux touchés par le nouveau coronavirus ont mené à une ruée vers les deux centres de dépistage de Québec, à Fleur de Lys et à ExpoCité. Ils débordaient mardi.

À ExpoCité, le temps d’attente s’est même élevé à plus de quatre heures. Pour cette raison, le CIUSSS de la Capitale-Nationale a ouvert une nouvelle clinique de dépistage.

«La deuxième vague est là»

La situation n’est pas plus rose sur la Rive-Sud. Bien qu’on ne déplore «que» 17 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches, il s’agit tout de même de la hausse la plus importante depuis le 12 avril, où la région avait atteint son «pic» avec 24 nouveaux cas.

D’ailleurs, si son homologue de la Capitale-Nationale émettait des réserves à ce sujet mardi, la directrice de santé publique de la région, Liliana Romero, ne passe pas par quatre chemins.

«On ressent vraiment que la deuxième vague est là et il faut bien se tenir pour affronter cette vague, affirme-t-elle. C’est pour ça qu’on ressert beaucoup les mesures dans différents milieux.»

— Avec la collaboration de Stéphanie Martin

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com