/misc
Navigation

Échec du gouvernement Legault à faire respecter les règles!

Le premier ministre François Legault
Photo d'archives, Simon Clark Le premier ministre François Legault

Coup d'oeil sur cet article

Comment parler de reconfinement quand le gouvernement Legault n’a pas fait respecter les règles sanitaires? Les bottines doivent suivre les babines. Le gouvernement a mis beaucoup de règles en place pour éviter la propagation et le reconfinement, mais il ne les a pas fait respecter. Qui a peur de faire un gros party, en ce moment, au Québec? Personne! L’exemple n’est pas donné et ceux qui suivent les règles (la majorité) paieront pour tous ceux qui ne les respectent pas.

  • Écoutez Me François David-Bernier à QUB radio:

Désormais, tout le monde sait que le confinement a fait beaucoup de dommages collatéraux. Par exemple, des vies ont été brisées, des carrières et des entreprises ont été détruites, et la fermeture immédiate de l’entièreté des écoles du Québec a eu un impact majeur sur nos jeunes. C’est pourquoi beaucoup de personnes et d’entrepreneurs, en ce moment, ne font que survivre! Sans parler de la crainte d’une récession majeure. On ne veut pas retourner là, ce serait un coup fatal pour certains...

Or je comprends mal comment on peut aujourd’hui parler de reconfinement quand on n’est même pas capable de faire respecter les règles et que les sanctions pour les récalcitrants sont quasiment absentes.  

Actuellement, le ministre de la Santé et des Services sociaux, encore une fois, fait appel à la bonne foi de la population pour que les règles sanitaires soient respectées. Toutefois, une partie de la population, malheureusement, ne fonctionne pas aux conseils, mais plutôt à l’obligation et à la peur de représailles. La carotte ou le bâton? C’est tristement le bâton qui fonctionne au Québec.

Monsieur le ministre de la Santé et des Services sociaux, il est temps d’agir concrètement sur le terrain et de remettre des contraventions aux récalcitrants pour que l’exemple soit ainsi donné. Il faut agir immédiatement contre ceux qui ne respectent pas les règles: individus et commerçants. Avant de parler de reconfinement, il faut tout faire pour l’éviter! Les menaces de contravention ne fonctionnent plus, il faut agir concrètement!

J’ai été sidéré lorsque mon invité, Alexandre Grenier, copropriétaire des restaurants l’Atelier et Ophelia à Québec, m'a dit que, depuis des mois, aucun inspecteur n’était passé dans son commerce pour vérifier si les règles sanitaires étaient respectées. Respectant les règles à la lettre pour protéger sa clientèle, il se désolait de constater le manque d’inspection. Alexandre Grenier dénonce également le manque de clarté de certaines règles, ce flou semant la confusion chez les restaurateurs et n'aidant vraiment pas la cause. 

  • Vous pouvez écouter l’entrevue, ci-dessous:

Me Jean-Paul Boily, chroniqueur à mon émission Avocats à la barre, dénonce vivement, lui aussi, le manque d’action sur le terrain du gouvernement. Il va même jusqu'à dire que le gouvernement serait un des grands responsables, advenant un reconfinement, vu son incapacité à faire respecter les règles qu'il a lui-même mises en place. 

  • Vous pouvez écouter l’entrevue, ci-dessous: