/finance
Navigation

Autre hausse de prix à la SAQ

Coup d'oeil sur cet article

Les amateurs de vins plus rares paieront encore plus cher leurs bouteilles à la Société des alcools du Québec (SAQ). Pour une deuxième fois en l’espace de quelques semaines, la société d’État révisera à la hausse le prix de 691 produits, principalement des vins et des spiritueux achetés par lots.

• À lire aussi: Une somme totale de 15,1 millions $ versée en heures supplémentaires

Cette nouvelle augmentation aura lieu le 13 septembre. La SAQ avait pourtant promis d’effectuer une seule hausse de tarifs en 2020, soit en août. 

La direction mentionne au Journal que ce gel des prix ne touchait pas les produits vendus par lots. Quant aux nouvelles hausses sur les produits courants et de spécialité en approvisionnement continu, la direction répond qu’en raison de promotions et pour respecter la Loi sur la protection du consommateur, il était impossible d’ajuster certains prix, le mois dernier. 

  • Écoutez la chronique économique d'Yves Daoust, directeur de la section Argent du Journal de Montréal et du Journal de Québec, au micro de Richar Martineau à QUB radio:

Près de 700 augmentations 

Selon nos informations, la semaine dernière, la SAQ a envoyé une nouvelle directive à ses succursales concernant certains produits. Au total, 743 vins et spiritueux changeront de prix, dont 52 produits seront revus à la baisse. 

Parmi les produits courants et de spécialité en approvisionnement continu, soit les plus populaires des consommateurs, 54 différentes bouteilles verront leur tarif grimper de plusieurs cents dimanche prochain. 

Ce nouveau changement tarifaire touchera principalement les arrivages ponctuels. Au total, 637 de ces produits augmenteront, et 44 diminueront. Précisons que la SAQ ne tient jamais compte de cette catégorie lors du dévoilement de ses ajustements de prix.  

«Bien que ceux-ci représentent que 8 % de nos ventes, nous parlons ici de plus de 8000 références qui sont offertes à des moments différents dans l’année. Chacun des lots se vendant en moyenne sur une période de deux mois, l’offre se renouvelle en continu», avance le porte-parole Yann Langlais-Plante. 

  • Écoutez La rencontre Dutrizac-Dumont à l'émission de Pierre Nantel à QUB radio:

Après 3400 en août 

En août, la société d’État avait apporté des ajustements de prix sur 3753 produits, dont 3400 coûtent maintenant plus cher aux consommateurs.    

La SAQ avait augmenté les tarifs de 1828 de ses 2798 produits courants et de spécialité en approvisionnement continu et en avait réduit 44. La hausse moyenne était de 0,42 $. Quant aux arrivages ponctuels, 1572 produits avaient grimpé et 309 avaient été révisés à la baisse.  

La société d’État avait justifié ces modifications par la variation de la taxe d’accise, les fluctuations des taux de change et les demandes de modifications des fournisseurs. 

«La SAQ a besoin d’argent. Le gouvernement veut ses millions de plus. Nous avons vu avec les derniers chiffres qu’elle n’y arrive pas, pour le moment», déplore l’éditeur du site vinquebec.com, Marc André Gagnon.