/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: le ratio de tests positifs a triplé à Québec

Le virus a touché une première classe-bulle dans une école de Limoilou

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Inquiets de la montée du virus, les gens de Québec se sont fait massivement dépister dans les derniers jours. Encore mercredi, il y avait de longues files d’attente, tant au centre commercial Fleur de Lys.

Coup d'oeil sur cet article

Signe de l’augmentation de la présence de la COVID-19 à Québec, la prévalence de tests positifs effectués par le CIUSSS de la Capitale-Nationale a presque triplé au cours des deux dernières semaines, le virus touchant notamment une première classe-bulle dans la région, à l’école primaire Dominique-Savio.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: 180 nouveaux cas et 3 décès de plus

• À lire aussi: Une 3e clinique de dépistage à Québec

Tournant aux alentours de 1% depuis le début de la crise, le taux de tests qui reviennent positifs du laboratoire se chiffre maintenant à 2,9% depuis deux semaines. Cette statistique confirme que le virus circule actuellement de façon active dans la grande région de Québec.

Ce bond réfute également certaines théories selon lesquelles il est normal de voir une augmentation des cas lorsque l’on fait plus de tests.

  • Écoutez l'entrevue du directeur de santé publique de la Capitale-Nationale avec Benoit Dutrizac à QUB radio:   

«Des cas, on en trouve plus parmi les tests qu’on fait», confie Annie Ouellet, porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Première classe-bulle touchée

Une première éclosion dans une «classe-bulle» d’une école de la région a d’ailleurs été confirmée en fin d’après-midi hier par le CIUSSS. Il s’agit d’une classe de l’école primaire Dominique-Savio, dans le secteur Limoilou, où deux cas ont été confirmés.

«La situation est contrôlée puisque les enfants étaient déjà en isolement préventif au moment de la déclaration de l’éclosion. Le dépistage des élèves de la classe est en cours», indique le Dr Jacques Girard, directeur de santé publique par intérim au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Le mégachantier de l’hôpital de l’Enfant-Jésus est lui aussi secoué par quelques cas déclarés. La Société québécoise des Infrastructures (SQI), responsable du chantier, confirme que trois travailleurs sous-traitants ont reçu un dépistage positif.

«Ils ont immédiatement été placés en isolement. Une dizaine d’autres travailleurs avec qui ils ont pu être en contact ont également été contactés par la Santé publique. Ils ont été placés en isolement préventif et attendent le résultat de leurs tests», explique Martin Roy, porte-parole de la SQI, précisant que cet épisode n’avait aucun impact sur les activités du chantier où s’affairent environ 400 travailleurs.

À la nouvelle clinique du parc Colbert.
Photo Pierre-Paul Biron
À la nouvelle clinique du parc Colbert.

Record de dépistage

D’autre part, le CIUSSS de la Capitale-Nationale a enregistré un record de 2044 dépistages effectués ce mardi.

Les tests ont été recensés seulement dans les deux cliniques sans rendez-vous de Place Fleur de Lys et d’Expo-Cité, en plus de l’unité mobile de dépistage qui visite les lieux d’éclosions déclarés. Du jamais-vu depuis le début de la pandémie.

«On n’avait pas vu une journée comme ça même dans le pire de la crise. Même les journées suivant l’éclosion du Costco n’avaient pas amené autant de gens», confie Serge Garneau, directeur des services de santé généraux au CIUSSS de la Capitale-Nationale, précisant que 3 équipes allaient être ajoutées à celles déjà en place.

Quant à la clientèle, les équipes de tests confient recevoir principalement des gens aux prises avec des symptômes ou qui ont eu des contacts avec des gens positifs. Les curieux souhaitant se faire dépister sans être nécessairement à risque sont moins nombreux qu’à d’autres périodes.

«C’est le contraire de cet été où on voyait des gens qui n’avaient rien se faire tester ‘’parce que le premier ministre l’a demandé’’», ajoute le responsable, qualifiant les gens de Québec de «sensibles à leurs symptômes et à la situation».

Sur le site d’ExpoCité.
Photo Stevens LeBlanc
Sur le site d’ExpoCité.

Bilan régional

Le bilan quotidien des nouveaux cas de coronavirus fait état d’un total de 44 nouvelles personnes infectées dans la Capitale-Nationale. Outre la nouvelle éclosion dans une classe de l’école Dominique-Savio, aucun autre nouveau lieu de contamination n’a été annoncé.

Dans les résidences de personnes âgées touchées, quatre cas se sont ajoutés parmi les usagers de Place Alexandra.

Du côté de Chaudière-Appalaches, le nombre de cas positifs est reparti à la baisse après avoir atteint un pic à 17 mardi. Dans son bilan quotidien, la direction du CISSS a confirmé 8 nouveaux cas et aucune hospitalisation.

La situation à la résidence Le Saint-Guillaume semble s’être stabilisée alors que le nombre de personnes infectées est demeuré à 15 pour une troisième journée consécutive. Une nouvelle résidence pour personnes âgées, le CHSLD Saint-Alexandre de Thetford Mines, a toutefois enregistré un premier cas, celui d’un résident. L’ensemble du personnel et des résidents a été testé et les résultats sont attendus au cours des prochains jours.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com