/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: Régis Labeaume appréhende la deuxième vague

Regis Labeaume
Photo Agence QMI, Simon Clark Régis Labeaume, maire de Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Le maire de Québec sourcille ces jours-ci en observant l'évolution de la pandémie dans la région et craint maintenant un reconfinement.

• À lire aussi: COVID-19: journée record de dépistage à Québec

• À lire aussi: Labeaume déçu du relâchement

« Ça m'inquiète ce qui se passe actuellement. Pour être bien honnête avec vous, les échos que j'ai un peu partout, j'aime pas ça. Ça annonce pas bien, ce qui arrive. Moi, je pense qu'on s'en va sur un deuxième peak. C'est plate, mais je pense que ça va être tough. » 

  • Écoutez le directeur de la santé publique de la Capitale-Nationale avec Benoit Dutrizac à QUB Radio:  

Le maire a exprimé ces inquiétudes mercredi, en marge d'une visite du chantier du Centre de glaces, à Sainte-Foy

La veille, la santé publique avait mis la région de la capitale en préalerte en raison de l'accroissement des cas.

Reconfinement ?

« Je crains ça (un reconfinement) », a-t-il ajouté. Il a eu l'occasion de discuter de la question avec le ministre de la Santé, Christian Dubé.

« J'ai compris que les mesures iraient par régions et sous-régions et je pense que c'est correct. On n'est pas obligés de traiter tout le monde sur le même pied quand la pandémie a des effets différents selon les régions. »

Resserrer les mesures

La veille, le maire avait lancé un appel à ses concitoyens, les incitant à resserrer les mesures de précaution sanitaires.

Il dit pour sa part tenter de limiter les contacts. « J'essaie de ne pas trop sortir. J'essaie d'être prudent. »

M. Labeaume n'a pas voulu commenter le cas de la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, qui a reçu un résultat positif à la COVID-19, à la suite duquel plusieurs ministres et élus qui l'avaient côtoyée ont dû se mettre en isolement préventif.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com