/news/coronavirus
Navigation

Deux nouveaux centres de dépistage à Québec

Les demandes pour passer des tests de détection de la COVID-19 augmentent

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Sur le site d’ExpoCité.

Coup d'oeil sur cet article

Alors que le nombre de dépistages quotidiens continue d’augmenter dans la région, la Capitale-Nationale ouvrira très bientôt deux nouveaux centres de prélèvement pour la détection de la COVID-19.

• À lire aussi: [EN DIRECT 10 SEPTEMBRE] Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: COVID-19: «C’est le temps de sévir», annonce François Legault

Les deux nouvelles cliniques, qui seront uniquement accessibles sur rendez-vous, se trouveront dans les secteurs de Beauport, sur la rue Clemenceau, et de Beaupré, dans les « Outlets » du boulevard Sainte-Anne. Ce qui portera à sept le nombre de ces établissements dans la région.

La première offrira un service de prélèvement à l’auto, tandis qu’il s’agira d’un service ambulatoire pour la seconde, c’est-à-dire qu’on s’y présentera à pied.

L’ajout de ces centres permettra de mieux répondre à la demande de dépistage qui s’est accrue depuis que la région est passée en « alerte jaune ».

Mercredi, la Capitale-Nationale a de nouveau battu son record de tests passés en une seule journée, avec 2432.

Le CIUSSS est d’ailleurs en recrutement pour regarnir ses unités dans les cliniques de dépistage. Ambulanciers, physiothérapeutes, dentistes, infirmières et inhalothérapeutes, entre autres, sont invités à prêter main-forte.

D’autres écoles touchées

Le nouveau coronavirus s’est frayé un chemin dans deux autres établissements scolaires de la Capitale-Nationale, hier.

Au moins un cas a donc fréquenté l’école secondaire de la Cité, dans Limoilou, et l’école Boudreau, dans Vanier, au courant des derniers jours.

Avec l’école Saint-Jean-Eudes qui s’est ajoutée mercredi soir, on compte désormais 21 écoles touchées par la COVID-19 dans la grande région de Québec.

Par ailleurs, le dernier bilan régional fait état d’une augmentation de 24 nouveaux cas de COVID-19, pour un total de 569 cas actifs, et 15 personnes hospitalisées, soit deux de plus que la veille.

Toutefois, les six milieux en éclosion sur le territoire semblent relativement stables. La résidence intermédiaire Clairière du Boisé et la microbrasserie La Souche sont les seules à avoir eu un cas supplémentaire, passant à au moins 7 pour la première, et 14 cas cumulés pour la seconde.

Deux éclosions de plus en Beauce

Le CISSS de Chaudière-Appalaches a confirmé, hier, qu’une éclosion est survenue à la résidence intermédiaire Le Crystal de Thetford, qui était surveillée de près par la Santé publique.

Sept personnes, dont cinq résidents, ont contracté le virus jusqu’à présent.

Trois autres cas ont également été observés à l’école des Deux-Rives à Saint-Georges, ce qui en fait officiellement le premier établissement scolaire en éclosion de Chaudière-Appalaches.

La Santé publique de la région rapporte notamment 18 cas supplémentaires sur son territoire depuis 24 heures.

Il s’agit du bilan quotidien le plus élevé depuis le 12 avril, alors que 24 cas avaient été rapportés.

— Avec la collaboration de Dominique Lelièvre


Pour postuler sur le web: recrutementdepistage.ca ou jecontribuecovid19.gouv.qc.ca

Pour aller se faire tester avec rendez-vous: 418 644-4545.