/news/coronavirus
Navigation

Deux cas positifs au Cégep de Rivière-du-Loup

Le Cégep de Rivière-du-Loup
Capture d'écran, TVA Nouvelles Le Cégep de Rivière-du-Loup

Coup d'oeil sur cet article

Deux étudiants du Cégep de Rivière-du-Loup dans le Bas-Saint-Laurent ont été testés positifs à la COVID-19.

• À lire aussi: Partys étudiants: maintenant 20 cas identifiés au Bas-Saint-Laurent

• À lire aussi: Le Bas-Saint-Laurent craint une explosion des cas de COVID-19

La direction a donc pris la décision de suspendre toutes les activités parascolaires jusqu’au 24 septembre

Toutes les activités, intérieures ou extérieures, qui ne sont pas des activités d’enseignement, comme le sport (incluant les pratiques), les sorties, les spectacles et les activités socioculturelles, sont annulées.

Des étudiants ont été en contact avec des cas potentiels à la suite de fêtes étudiantes dans le Kamouraska et dans les bars de Rivière-du-Loup la semaine dernière.

La décision du cégep se veut préventive.

Dans un message publié sur son site internet, la direction rappelle que les choix des étudiants et le respect des mesures sanitaires de distanciation influenceront grandement le déroulement de la session.

Les cours en classe sont maintenus pour le moment au Cégep de Rivière-du-Loup. Certains enseignants ont annulé leurs cours jeudi pour permettre aux étudiants de se rendre dans les cliniques de dépistage pour la COVID-19.

Foule au centre de dépistage

Le message de la santé publique semble être entendu par la population de Rivière-du-Loup. Une file d’attente de près de cent personnes a été observée, jeudi après-midi, au centre de dépistage. La majorité d’entre elles ont possiblement été en contact avec une personne infectée.

La plupart des personnes rencontrées par TVA Nouvelles ont fréquenté un bar, la semaine dernière, ou encore connaissent une personne qui est atteinte du virus.

Malgré le froid et la pluie, les gens doivent s’armer de patience, puisqu’il y a près d’une heure et demie d’attente. Les lignes téléphoniques sont pleines. Certaines personnes sont fâchées que des jeunes aient été irresponsables.

«C’est un peu stupide que la personne soit quand même allée à l’école, malgré qu’elle ait été dans des événements qui accueillaient peut-être une centaine de personnes, comme [la fête] à La Pocatière. À cause de ça, ça se peut que le Cégep ferme et que tout le monde soit à distance», commente un jeune homme qui faisait la file.

À la clinique de dépistage de La Pocatière, les jeunes étaient au rendez-vous. Le délai d’attente était de plus de trois heures, si bien que certains ont préféré rebrousser chemin.

La santé publique précise qu’il est préférable de fonctionner par rendez-vous. Pour l’instant, les cliniques suffisent à la demande, mais des cliniques mobiles pourraient être ajoutées au besoin.

Bar fermé

Le bar La P’tite Grenouille sur la rue Lafontaine à Rivière-du-Loup a décidé de fermer portes pour ce jeudi soir.

Si les propriétaires veulent bien faire et envoyer leurs employés passer un test par précaution, ils devront fermer leur commerce pendant près de 72 heures. Chose que certains ne peuvent se permettre.

Un propriétaire a dit à TVA Nouvelles qu’il sera pénalisé s’il veut agir pour la sécurité de tous. Tandis que s’il ne fait rien, il va se faire montrer du doigt, même si tous ses employés n’ont aucun symptôme.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com