/news/transports
Navigation

Beaucoup moins de croisiéristes cet automne à Saguenay

Coup d'oeil sur cet article

L’arrivée de l’automne rime souvent avec la saison des croisières au Saguenay. Évidemment, COVID oblige, ce sera beaucoup plus tranquille cette année au quai de l'arrondissement de La Baie. Qu'à cela ne tienne, Promotion Saguenay poursuit ses efforts de développement et compte bien devenir le port d'escale par excellence au Québec.

• À lire aussi: Reprise graduelle des vols d’Air Canada entre Saguenay et Montréal

La saison automnale sera bien différente cette année. On ne verra pas les 60 000 croisiéristes, les 30 000 membres d’équipage et, surtout, les retombées économiques de 20 millions de dollars que tout ce beau monde génère.

Promotion Saguenay souhaite profiter de ce moment d’arrêt afin de revenir plus fort après la crise. On travaille déjà à la mise en place des mesures sanitaires exigées par les compagnies de croisières. On développe même l’allemand chez certains guides afin de répondre à la demande.

La saison sera difficile pour plusieurs commerçants. Promotion Saguenay a mis en place une campagne de promotion afin d’inciter la clientèle locale à visiter le centre-ville. La corporation du centre animera le lieu jusqu’à la fin septembre avec des spectacles les week-ends.

Évidemment, les impacts se feront sentir chez les commerçants. Par contre, ceux qui ont été rencontrés vendredi souhaitent prendre les choses en main afin de minimiser les impacts de la crise. C’est le cas, entre autres, du restaurant Opia.

Cette année, l’escale de Saguenay devait être la deuxième au Québec en matière d'achalandage, tout juste derrière Montréal. On prépare déjà 2021 en espérant que les bateaux de croisière seront au rendez-vous.