/sports/tennis
Navigation

Internationaux des États-Unis: Dominic Thiem rejoint Alexander Zverev en finale

Internationaux des États-Unis: Dominic Thiem rejoint Alexander Zverev en finale
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

New York | L’Autrichien Dominic Thiem, 3e meilleur joueur mondial, s’est qualifié pour la finale des Internationaux des États-Unis, où il a rejoint l’Allemand Alexander Zverev (7e), en éliminant le Russe Daniil Medvedev (5e) 6-2, 7-6 (9/7), 7-6 (7/5), vendredi à Flushing Meadows.

À 27 ans, Thiem atteint pour la quatrième fois de sa carrière ce stade dans un tournoi du Grand Chelem. Il s’était chaque fois incliné à Roland-Garros contre Rafael Nadal en 2018 et 2019, et lors du dernier Open d’Australie, en février, face à Novak Djokovic.

Il aura donc une quatrième chance, sa première dans le tournoi majeur new-yorkais, où sa puissance de frappe continue de faire des dégâts considérables, puisque Medvedev, pourtant lui aussi impressionnant durant cette quinzaine — il n’avait pas perdu un seul set jusque-là —, n’a finalement pas fait le poids.

Le Russe, finaliste héroïque l’an passé face à Rafael Nadal, s’est pourtant très bien battu, mais il peut s’en vouloir d’être momentanément sorti de sa première manche, à 3-2, en raison d’un challenge qui lui a d’abord été refusé, avant que Thiem ne demande à l’arbitre de l’accorder. 

Le résultat a donné raison au Russe, qui s’est excusé auprès de l’Autrichien, mais il n’en a pas pour autant retrouvé son calme, exprimant son sarcasme à l’endroit du superviseur. Ce dont a profité Thiem, qui a ensuite remporté huit des neuf points suivants pour s’échapper et enlever la manche.

«Je me sens un peu chanceux sur le premier set, avec ce qu’il s’est passé. Après, nous avons tous les deux joué un grand tennis», a-t-il reconnu après coup.  

Les deux manches suivantes ont été très serrées, les deux joueurs offrant par instants des échanges de haute volée, et se sont décidées aux jeux décisifs.

Lors du premier, le frappeur autrichien a dû sauver une balle de set, avant de parvenir à conclure sur un énième pilon en coup droit. 

Le second tie-break, lequel est survenu après que Thiem a réussi à débreaker pour égaliser à 5-5, a vu Medvedev craquer en commettant des fautes directes, au pire moment, pour s’incliner en 2 h et 55 min. 

L’Autrichien, qui s’est fait soigner à la cheville droite au cours du 3e set, pouvait exulter: il va jouer dimanche sa première finale à l’US Open face à Zverev, qu’il avait stoppé en demi-finale à Melbourne à la fin janvier.