/weekend
Navigation

Un automne pas si tranquille

Coup d'oeil sur cet article

Après un printemps de confinement, et un été ponctué de spectacles dans des ciné-parcs, l’automne culturel québécois pourrait ressembler en partie à la vie que nous avions avant la pandémie. À la grandeur de la province, le calendrier actuel des mois de septembre et octobre compte des dizaines, voire des centaines de spectacles d’humour, de musique et de théâtre. Même s’ils demeurent prudents face à la menace d’une deuxième vague de COVID-19, plusieurs producteurs et diffuseurs ont visiblement voulu ramener le public dans les salles, en respectant les mesures sanitaires. 

• À lire aussi: 75 spectacles adaptés à la pandémie

Le constat est frappant. Quand on parcourt les programmations automnales de différentes salles de spectacles de la province, on est très loin du printemps catastrophique que nous avons vécu, quand la COVID-19 a tout arrêté. 

Même si certains établissements culturels ont décidé de fermer les livres jusqu’à 2021, car l’opération n’était pas rentable pour eux, d’autres ont réussi à proposer une programmation presque normale par rapport aux années précédentes. 

Bien sûr, la menace d’une deuxième vague et d’un reconfinement pointe à l’horizon. Et les salles doivent respecter les mesures sanitaires, dont la distanciation physique, la capacité maximale de 250 spectateurs et le port du masque lors des déplacements.

Au Vieux Clocher de Magog, on présente cet automne des dizaines de spectacles, avec une capacité réduite à 200 spectateurs, au lieu des 400 habituels. « On est content d’avoir repris les activités, mentionne le directeur général et artistique du Vieux Clocher, Bernard Caza. Tout le monde est heureux. [...] Les gens ont le goût de sortir. Ils ont trouvé le printemps difficile. »

Programmation adaptée

À Montréal, le Cabaret Lion d’Or a aussi recommencé à noircir son calendrier avec plusieurs spectacles par semaine. « Les affaires reprennent tranquillement, dit Sara Castonguay, la directrice générale et artistique du Lion d’Or. J’espère qu’il n’y aura pas de deuxième vague et qu’on ne sera pas touché. On fait très attention à tout ce qu’on fait. On est sérieux dans notre démarche. »

Début août, l’initiative Là-maintenant (lamaintenant.com) a été mise en place, par le réseau Diffusion Inter-Centres, dans le but de proposer des spectacles qui cadreraient avec les mesures sanitaires imposées par la Santé publique. 

« Tout le monde a mis l’épaule à la roue, dit Élizabeth Déry, directrice de Diffusion Inter-Centre, un réseau de 14 diffuseurs pluridisciplinaires au Québec. Avec Là-maintenant, toutes les régions du Québec se partageront près de 200 propositions artistiques cet automne. [...] C’est une programmation adaptée pour redonner le goût au public de retourner en salle. »

Rodage

En humour, plusieurs comiques ont décidé de reporter leur tournée officielle à l’an prochain et de présenter cet automne un « spectacle éphémère ». Michel Barrette, Dominic et Martin et Jean-François Mercier vont ainsi visiter la province avec un spectacle qui reprend quelques-uns des meilleurs numéros de leur carrière. 

Le Projet parallèle, imaginé par le Groupe Phaneuf, propose quant à lui des soirées d’humour avec plusieurs humoristes, dont Louis-José Houde, Simon Gouache et Maude Landry. Laurent Paquin et Rachid Badouri ont de leur côté décidé de prendre la route avec leur propre soirée d’invités.

D’autres, comme Cathy Gauthier, Phil Roy, Maude Landry, Guillaume Pineault et Didier Lambert avaient déjà prévu profiter de l’automne pour faire le rodage de leur nouveau spectacle solo, qui doit sortir l’an prochain.

En musique, les mélomanes ne seront pas en reste avec la présentation d’éditions spéciales de Pop Montréal, des Francos et de FEQXP, imaginé par l’équipe du Festival d’été de Québec.