/news/provincial
Navigation

[PHOTOS] Voici 10 visites royales (ou presque!) qui ont marqué l’histoire de Québec

Coup d'oeil sur cet article

La ville de Québec est une capitale ouverte sur le monde depuis longtemps. Elle est aussi un lieu d’accueil important pour de nombreux dignitaires étrangers. À partir de 1786, plusieurs membres de la famille royale visitent fréquemment le Canada, mais aussi le Québec. Voici 10 visites officielles qui ont marqué l’histoire de la ville.

1) Le fils aîné de la reine Victoria en 1860  

Vue éloignée prise de la terrasse Durham, à l'arrivée de la visite royale du prince de Galles, 18 août 1860.
BAnQ Québec (P1000, S4, D61, P8). Photo: W. Notman
Vue éloignée prise de la terrasse Durham, à l'arrivée de la visite royale du prince de Galles, 18 août 1860.

En 1860, la reine Victoria envoie son fils, le futur roi Édouard VII, pour une première visite officielle en Amérique du Nord britannique. Son voyage s’étend sur deux mois. Il se rend d’abord à Terre-Neuve, puis dans les Maritimes et jusqu’à Ottawa. 

Il arrive à Québec le 18 août. Il se dirige par la suite vers Montréal le 25 août 1860 pour l’inauguration du pont Victoria, qualifié à l’époque de la 8e merveille du monde.

On en sait très peu sur son passage à Québec. Par contre, on sait que son séjour à Montréal est des plus fastueux. Le programme comporte notamment six jours de fêtes consécutifs. L’événement est célébré par des réjouissances publiques et des cérémonies variées.

2) Le duc et la duchesse d'York à Québec en 1901  

L'arrivée du duc et de la duchesse d'York au quai du Roi, septembre 1901.
BAnQ Québec (P600, S6, D1, P674). Livernois, Québec
L'arrivée du duc et de la duchesse d'York au quai du Roi, septembre 1901.

Le 16 septembre 1901, toute la ville de Québec est en liesse. Le duc et la duchesse d’York sont accueillis au quai du Roi alors qu’ils débarquent du HMS Ophir. Wilfrid Laurier, alors premier ministre du Canada, et lord Minto, gouverneur général, sont en ville pour cette occasion solennelle.

Dans le cadre d’un voyage dans tout l’Empire britannique, le prince George (futur George V) et sa femme, la princesse Mary de Teck, ont un programme plutôt chargé puisqu’ils visiteront le Canada d’un océan à l’autre. La ville de Québec, décorée de ses plus belles parures, est leur premier arrêt au pays. 

Vue éloignée prise devant le parlement de Québec de la foule lors du passage du duc et de la duchesse d'York, septembre 1901.
BAnQ Québec (P560, S2, D2, P300404). Photographe non identifié
Vue éloignée prise devant le parlement de Québec de la foule lors du passage du duc et de la duchesse d'York, septembre 1901.

Leur programme commence par une procession royale jusqu’à l’hôtel du Parlement où seront prononcées les allocutions de bienvenue. Une visite de l’Université Laval est prévue ainsi qu’une revue des troupes sur les plaines d’Abraham et une remise de médailles de la guerre des Boers en Afrique du Sud. 

Leur voyage est raconté en détail dans La Presse. Vous pouvez consulter l’édition du samedi 14 septembre 1901 pour plus d’informations.  

3) Le tricentenaire de Québec en 1908  

Le HMS Indomitable à l’approche de Québec avec le prince de Galles à son bord, 1908.
BAnQ Québec (P1000, S4, D62, P16033). Photo: Keystone View Company
Le HMS Indomitable à l’approche de Québec avec le prince de Galles à son bord, 1908.

Lors du tricentenaire de Québec en 1908, le gouverneur général de l’époque, Albert Henry George, insiste pour que cette fête soit digne de la couronne britannique. C’est alors que l’on invite le roi Édouard VII à venir au Canada, de même que les représentants des principales colonies de l’Empire britannique. 

C’est finalement son fils aîné, le futur George V, devenu prince de Galles à la fin de 1901, qui est délégué pour l’occasion. Le président des États-Unis, Theodore Roosevelt, envoie son vice-président, Charles Warren Fairbanks. Quant à la France, elle est représentée par l’amiral Jauréguiberry, le comte de Montcalm et les marquis de Lévis et de Lévis-Mirepoix.

Le 22 juillet 1908, à 14h, sur les hauteurs du cap Diamant et de la terrasse Dufferin, une foule considérable accueille le prince de Galles arrivant au quai de la Reine à bord de l’Indomitable.  

Arrivée du prince de Galles au quai de la Reine, 1908.
BAnQ Québec (P428, S3, SS1, D42, P4). Photographe non identifié
Arrivée du prince de Galles au quai de la Reine, 1908.

4) L'inauguration du pont de Québec le 22 août 1919  

Le prince de Galles, futur Édouard VIII, est en conversation avec sir George Garneau face au monument Champlain, août 1919.
BAnQ Québec (P600, S6, D1, P539). Beaudry, photo Québec
Le prince de Galles, futur Édouard VIII, est en conversation avec sir George Garneau face au monument Champlain, août 1919.

En 1919, le populaire prince de Galles, qui deviendra plus tard Édouard VIII, fait une visite officielle au Canada. Il vient expressément à Québec pour inaugurer le pont de Québec le 22 août 1919.

Il arrive le 21 août à bord du croiseur Renown au quai du Roi. Il est accueilli par le lieutenant-gouverneur sir Charles Fitzpatrick, le premier ministre du Québec, sir Lomer Gouin, le cardinal Bégin et le maire de Québec, Henri Lavigueur. 

Dès les premiers moments de sa visite, le prince est acclamé par une foule massée sur son passage. Les décorations envahissent la ville et de grandes réceptions sont tenues en son honneur.   

5) La visite officielle dun président américain en 1936  

Lors de la visite de Franklin Delano Roosevelt. À ses côtés, John Buchan Tweedsmuir, son fils James Roosevelt, Eleanor Roosevelt et William Lyon Mackenzie King, juillet 1936.
BAnQ Québec (P600, S6, D1, P721). Photo: W. B. Edwards
Lors de la visite de Franklin Delano Roosevelt. À ses côtés, John Buchan Tweedsmuir, son fils James Roosevelt, Eleanor Roosevelt et William Lyon Mackenzie King, juillet 1936.

Le 31 juillet 1936, le président américain Franklin D. Roosevelt est reçu à Québec dans le cadre d’une visite officielle. À 9h50, le train présidentiel arrive à la gare de l’anse au Foulon. Le président est reçu par le gouverneur général du Canada, lord John Buchan Tweedsmuir, le lieutenant-gouverneur du Québec, Ésioff-Léon Patenaude, le premier ministre du Canada, William Lyon Mackenzie King, le premier ministre du Québec, Adélard Godbout, et le maire de la ville, Joseph-Ernest Grégoire.

Une foule importante se déplace pour accueillir Roosevelt. Celui-ci s’adresse en anglais et en français aux Québécois réunis sur la terrasse Dufferin. Il vante l’hospitalité des Canadiens et les liens qui les unissent aux Américains. Il se fait également élogieux à l’endroit de la ville de Québec.

6) Le roi George VI en visite au Canada en 1939  

Vue en plongée du cortège au passage du roi George VI et de la reine Elizabeth en automobile officielle dans la rue Saint-Jean, mai 1939.
BAnQ Québec (P600, S6, D1, P575). W.B. Edwards, Québec
Vue en plongée du cortège au passage du roi George VI et de la reine Elizabeth en automobile officielle dans la rue Saint-Jean, mai 1939.

Le roi George VI et la reine Élisabeth effectuent une visite au Canada du 17 mai au 15 juin 1939. C’est la première fois qu’un souverain régnant est de passage au pays.

Arrivant à bord de l’Empress of Australia, le couple royal amorce sa visite à Québec. Le roi et la reine ont préféré voyager sur un navire de ligne du Canadien Pacifique au cas où les navires de guerre britannique seraient réquisitionnés.

Le premier ministre William Lyon Mackenzie King et le ministre fédéral de la Justice, Ernest Lapointe, accueillent le couple royal à la gare maritime de l’anse au Foulon.

Ce voyage royal revêt une importance capitale, car il a pour objectif de renforcer les liens avec le Dominion du Canada ainsi que de s’assurer du soutien du Canada à la Grande-Bretagne à la veille de la Seconde Guerre mondiale. 

Vous désirez en voir plus? Consultez cet album.

7) La seconde Conférence de Québec en 1944  

Madame Churchill, le comte d'Athlone, le président Franklin D. Roosevelt, la princesse Alice, le premier ministre Winston Churchill, madame Roosevelt et le premier ministre William Lyon Mackenzie King à la Conférence de Québec, septembre 1944.
BAnQ Québec (P428, S3, SS1, D16, P46). Photo: Office national du film
Madame Churchill, le comte d'Athlone, le président Franklin D. Roosevelt, la princesse Alice, le premier ministre Winston Churchill, madame Roosevelt et le premier ministre William Lyon Mackenzie King à la Conférence de Québec, septembre 1944.

À l’instigation du gouvernement britannique, du 11 au 16 septembre 1944, la deuxième Conférence de Québec réunit les principaux représentants des Alliés, dont le président américain, Franklin D. Roosevelt, le premier ministre britannique, Winston Churchill, et le premier ministre canadien, W. L. Mackenzie King. Ils se réunissent au Château Frontenac qui est alors réquisitionné par le gouvernement canadien pour loger les dirigeants et leurs états-majors.

8) La princesse Élisabeth en 1951  

Visite de la princesse Élisabeth et du duc d'Édimbourg à la Citadelle de Québec, octobre 1951.
BAnQ Québec (E6, S7, SS1, P88906). Photo: Neuville Bazin
Visite de la princesse Élisabeth et du duc d'Édimbourg à la Citadelle de Québec, octobre 1951.

En 1951, l’année précédant son accession au trône, la princesse Élisabeth, accompagnée de son mari, le duc d’Édimbourg, effectue son premier voyage officiel au Canada. 

C’est le 9 octobre, en matinée, que le couple arrive à Québec, à la gare de l’anse au Foulon. Après avoir reçu les honneurs royaux et avoir inspecté la garde d’honneur composée du Royal 22e Régiment, le cortège se dirige vers le parlement où la princesse et le duc sont accueillis par le premier ministre Maurice Duplessis. 

Ils assistent à plusieurs événements mondains, dont un souper officiel offert par le gouvernement du Québec au Château Frontenac. Il y a également une revue militaire sur les plaines d’Abraham. Une autre réception a lieu à la résidence du lieutenant-gouverneur au Bois-de-Coulonge. À cette occasion, plusieurs débutantes, des jeunes filles de la société montréalaise et québécoise, sont présentées à la princesse.

Banquet au Château Frontenac en présence de la princesse Élisabeth, du duc d'Édimbourg, du premier ministre Maurice Duplessis, de Maurice Roy et de Gaspard Fauteux, octobre 1951.
BAnQ Québec (P600, S6, D1, P691). Photo: Moderne Enrg
Banquet au Château Frontenac en présence de la princesse Élisabeth, du duc d'Édimbourg, du premier ministre Maurice Duplessis, de Maurice Roy et de Gaspard Fauteux, octobre 1951.

9) 10 octobre 1964: le Samedi de la matraque  

Visite de la reine Élisabeth II à Québec en octobre 1964.
BAnQ Québec (P967, S2, SS3, D53,P3). Photo: Léon Bernard
Visite de la reine Élisabeth II à Québec en octobre 1964.

Du 5 au 13 octobre 1964, Élisabeth II, accompagnée du duc d’Édimbourg, effectue son quatrième voyage officiel au Canada. Le principal objectif de cette visite était de célébrer le 100e anniversaire des conférences de Québec et de Charlottetown qui ont mené à la Confédération (1867). Une visite à Ottawa est également prévue. Ce n’est pas la visite qui marque l’imaginaire collectif québécois, mais les manifestions ainsi que la répression policière violente qui en résultent.

Le couple royal est à Québec les 10 et 11 octobre 1964. La première cérémonie doit avoir lieu le samedi 10 octobre à l’Assemblée nationale et autour de la colline Parlementaire. Après le premier discours de la reine devant le Conseil législatif, les premiers affrontements ont lieu à l’extérieur de l’hôtel du Parlement. Environ une centaine de manifestants antimonarchie se sont attroupés pour scander farouchement leur opposition. Ils se retrouvent noyés dans une marée de soldats et de policiers, et la situation dégénère rapidement en affrontements directs et violents.

À chaque étape de la visite, des manifestations sont durement réprimées et les manifestants sont matraqués par les forces policières qui réagissent de plus en plus rapidement et brutalement.

10) La princesse Grace de Monaco au Carnaval de Québec en 1969  

La princesse Grace de Monaco au Bal de la Régence, au Château Frontenac, Carnaval d'hiver de Québec, 1969.
BAnQ Québec (E6, S7, SS1, P6910127). Photo: André Readman
La princesse Grace de Monaco au Bal de la Régence, au Château Frontenac, Carnaval d'hiver de Québec, 1969.

La princesse Grace de Monaco est l’invitée d’honneur du Carnaval de Québec en février 1969. C’est à Mary Schaeffer, épouse du maire de Québec de l’époque, Gilles Lamontagne, que l’on doit cette singulière visite. Originaire de Philadelphie tout comme Grace Kelly, Mary Schaeffer Lamontagne est une amie d’enfance de la princesse avec qui elle est restée en contact.

Pendant son séjour de quatre jours, c’est sa présence vedette au Bal de la Régence au Château Frontenac qui retient le plus l’attention. La présence d’une telle personnalité contribue à faire connaître le Carnaval de Québec dans le monde. De plus, la visite de la princesse attire plusieurs visiteurs et journalistes étrangers. Il s’agit de l’une des plus importantes personnalités étrangères à avoir visité le Carnaval de Québec à ce jour.

Un texte de Catherine Lavoie, technicienne en documentation, Bibliothèque et Archives nationales du Québec  

  • Vous pouvez consulter la page Facebook de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) en cliquant ici, et son site web en vous rendant ici.  
  • Vous pouvez également lire nos textes produits par la Société historique de Québec en cliquant ici.  
  • En 2020, BAnQ souligne le 100e anniversaire des Archives nationales du Québec. Le microsite du centenaire peut être consulté ici.   
Photo BaNQ

Sources   

  • HARRIS, Carolyn. «Visite royale de 1939», Historica Canada, L’Encyclopédie canadienne [en ligne]. www.thecanadianencyclopedia.ca  
  • «Inauguration du pont Victoria», Répertoire du patrimoine culturel du Québec [en ligne]. www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/  
  • NICOLE-LABRIE, Luc, «La visite de la reine Élisabeth II à Québec et le samedi de la matraque, 1964», Histoire engagée [en ligne].       
  • RACINE, Denis, «Tricentenaire de Québec», Cap-aux-Diamants, no. 118 (1994), p. 34-35.       
  • ROY, Jean-Paul et al. «Visites royales», Historica Canada, L’Encyclopédie canadienne [en ligne]. www.thecanadianencyclopedia.ca  
  • TREMBLAY, David, «Grace de Monaco en visite à Québec», Ville de Québec [en ligne].       
  • «Visite officielle du président des États-Unis à Québec», Bilan du siècle, Université de Sherbrooke [en ligne]. bilan.usherbrooke.ca/