/news/coronavirus
Navigation

Plus de 80 cas actifs au Bas-Saint-Laurent

Coup d'oeil sur cet article

Au lendemain de la plus forte augmentation du nombre de cas de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent depuis le début de la pandémie, le bilan grimpe de nouveau. Le CISSS du Bas-Saint-Laurent confirme 21 nouvelles infections au virus, portant le total à 159 pour la région.

• À lire aussi: Des «événements festifs» blâmés pour les nouveaux cas

• À lire aussi: Les cas doublent dans le Bas-Saint-Laurent

Avec cette hausse, il y a présentement 81 cas actifs sur le territoire, mais on ne compte aucune hospitalisation.

C’est dans la MRC de Rivière-du-Loup où l’on observe la plus forte augmentation de cas. Voici la ventilation selon les MRC:

La Matapédia: 12 (+2)

La Matanie: moins de 5

La Mitis: moins de 5

Rimouski-Neigette: 28 (+3)

Les Basques: moins de 5

Rivière-du-Loup: 59 (+14)

Témiscouata: 13

Kamouraska: 41 (+3)

En seulement cinq jours, le Bas-Saint-Laurent a atteint plus de cas que ce qui avait été enregistré dans la région au cours des 6 premiers mois de la pandémie.

On saura, au plus tard mardi, si le Bas-Saint-Laurent passera au palier 2 (jaune) du système d’alertes régionales mis en place par Québec. Les directeurs de la santé publique de la province feront le point lundi soir.

Shaker de Rimouski: appel à la vigilance

Le directeur régional de la santé publique du Bas-Saint-Laurent, Sylvain Leduc, lance un appel à la vigilance pour toutes les personnes ayant fréquenté le restaurant Le Shaker de Rimouski et le bar La Taverne 666 entre le 1er et le 12 septembre inclusivement.

«Par mesure préventive et pour protéger votre santé et la santé de nos employés, nous avons pris la décision de fermer le restaurant durant les prochains jours, car présentement, deux de nos employés ont été testé[s] positif[s] à la COVID-19», a écrit la direction du restaurant Le Shaker sur Facebook dimanche après-midi.

Ouverture d’une clinique mobile de dépistage au cégep de Rimouski

Afin d’assurer un accès rapide aux tests de dépistage de la COVID-19, une clinique de dépistage mobile sera ouverte, ce dimanche 13 septembre, de 13h à 21h au PEPS du cégep de Rimouski. Il est demandé aux personnes de se stationner dans le stationnement du cégep et de se rendre à pied jusqu'à la porte principale du PEPS.

Il est également demandé aux personnes de respecter la distanciation sociale de deux mètres, de suivre les indications des agents sur place et d’avoir en main leur carte d’assurance maladie ou leur carte d’hôpital.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com