/opinion/columnists
Navigation

Une véritable héroïne

Maria Kolesnikova, opposante au régime biélorusse, fait partie d’un trio célèbre de femmes de Biélorussie.
Photo AFP Maria Kolesnikova, opposante au régime biélorusse, fait partie d’un trio célèbre de femmes de Biélorussie.

Coup d'oeil sur cet article

En cette période où les complotistes s’autoproclament héros et héroïnes de la liberté, qui seraient victimes d’un gouvernement les en privant, j’avais envie d’offrir une vitrine à une véritable héroïne, victime d’une vraie dictature.

L’arrestation cette semaine de Maria Kolesnikova, opposante au régime biélorusse, a rapidement fait le tour de la planète, et a été dénoncée par de nombreux États. Plutôt que de se soumettre à l’exil, l’héroïne a, au péril de sa vie, déchiré son passeport et refusé de quitter son pays. 

Le geste courageux de cette femme, dans cette lutte contre celui que l’on surnomme le dernier dictateur d’Europe, Alexandre Loukachenko, a marqué et a été salué de toutes parts. 

Incarner le combat

Mme Kolesnikova fait partie d’un trio célèbre de femmes de Biélorussie qui, usées par cette dictature sanguinaire, ont choisi d’incarner le combat. Elles sont devenues le visage de la résistance, gonflée à bloc depuis la réélection frauduleuse de Loukachenko.  

Les deux autres ont été expulsées. Kolesnikova a choisi de mener le combat de l’intérieur, malgré la peur et tout ce qu’elle risque de subir, on s’en doute, aux mains de ses bourreaux. Ces femmes extraordinaires méritent tout notre respect. Peu de gens feraient montre d’un tel courage devant l’oppression. La vraie. 

Loin de l’héroïsme 

Il n’y a rien de tel que de remettre les choses en perspective pour ramener sur terre les esprits échauffés. Lorsqu’on les compare à cette héroïne, nos prétendus héros complotistes québécois, outrés par le port du masque obligatoire, manipulés par des porte-parole en mal de clics et de visibilité pour mieux engraisser leur portefeuille, peuvent bien aller se rhabiller.  

Ils ne sont en réalité que de pathétiques égocentriques qui, au lieu de prendre la peine de s’abreuver à des sources fiables, s’en remettent bêtement à des gourous leur servant des explications prémâchées. Qui sévissent sur les réseaux sociaux, à coups de menaces et d’insultes. On repassera pour l’héroïsme.