/news/provincial
Navigation

15 000$ de la Ville pour aider les jeunes fragilisés

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec contribue à aider les jeunes qui sortent des services des programmes jeunesse à 18 ans et qui se trouvent souvent dans le besoin.  

«J’en ai connu en masse quand j’étais jeune de ce monde-là. Je m’en souviens encore», a exprimé le maire de Québec, Régis Labeaume, lors de l'annonce lundi d'une contribution financière de 15 000$ de la Ville au projet «Vide ta sacoche pour les jeunes dans le besoin». 

Il s'agit d'une initiative de l'organisme Vide ta sacoche en collaboration avec la Ville et le CIUSSS de la Capitale-Nationale. L'objectif est de fournir une trousse de départ à chaque jeune qui fait le saut dans sa nouvelle vie à la sortie d'un centre jeunesse, d'une famille d'accueil ou d'un foyer de groupe.

Cette trousse comprend essentiellement des cosmétiques et des produits d'hygiène de base pour la santé dentaire, les soins du visage, du corps, des cheveux. Des produits qui sont essentiels, mais souvent dispendieux pour les jeunes qui ont peu de moyens. 

«Geste du cœur»

«C'est un geste de cœur qui fait une grande différence dans les vies», a souligné M. Labeaume, qui a rencontré plusieurs jeunes qui lui ont parlé de leurs difficultés à plonger dans la «vraie vie», à 18 ans. 

«Ils volaient du papier de toilette parce que c'est cher», a-t-il illustré.

La directrice générale de Vide ta sacoche, Marie-Anik Shoiry, a expliqué qu'une collecte sera mise en place dès le 19 septembre. Des points de collecte seront établis un peu partout en ville pour recueillir les dons en produits d'hygiène. Ceux-ci doivent être neufs et non expirés. Une campagne de dons en ligne sera aussi lancée. 

Ainsi, on espère fournir la trousse à 200 jeunes qui quittent chaque année les services des programmes jeunesse. 

Logements

Par ailleurs, le maire a annoncé que 40 des 200 unités de logement pour accueillir ces jeunes et qui avaient été promises par son administration dans sa Vision de l'habitation seront construites en 2021. La Ville a acquis le terrain de l'ancien poste d'Hydro-Québec de la Reine, dans Saint-Roch, et y construira un édifice à logements qui abritera aussi 108 logements pour les personnes seules.