/sports/football
Navigation

La défensive des Steelers se charge des Giants

Cameron Heyward intercepte une passe de Daniel Jones.
Photo AFP Cameron Heyward intercepte une passe de Daniel Jones.

Coup d'oeil sur cet article

La défensive des Steelers de Pittsburgh a été dominante, ce qui a permis à la formation de la Pennsylvanie de l’emporter 26 à 16 sur les Giants de New York, lundi soir, au MetLife Stadium.

L’unité dirigée par Keith Butler a été particulièrement efficace contre la course, permettant seulement 29 verges à leurs adversaires dans cette facette du jeu.

L’affrontement a été particulièrement frustrant pour le porteur de ballon Saquon Barkley, qui a couru avec le ballon à 15 reprises pour six verges de gains.

Au total, sept joueurs des Steelers ont réalisé des plaqués pour des pertes de terrain. Le secondeur Vince Williams a été le meneur dans cette facette avec trois réussites.

De son côté, le quart-arrière Daniel Jones a été victime de deux interceptions. Il a aussi complété 63% de ses passes pour 279 verges et deux touchés. Le pivot était privé de l’une de ses meilleures cibles, soit le receveur de passes Golden Tate. Ce dernier est incommodé par une blessure à une cuisse.

Chez les Steelers, il s’agissait du retour au jeu du quart-arrière Ben Roethlisberger. Il avait disputé seulement deux parties en 2019, car il s’était gravement blessé à un coude.

Contre les Giants, il a complété 21 de ses 32 passes pour 229 verges et trois majeurs. Ses cibles dans la zone payante ont été JuJu Smith-Schuster (deux fois) et James Washington.

Avec la deuxième passe de touché à Smith-Schuster, «Big Ben» a obtenu sa 366e réussite en carrière. Il a ainsi égalé Eli Manning au huitième rang dans l’histoire de la NFL à ce chapitre.