/news/transports
Navigation

Le tramway et le troisième lien sont prioritaires, selon Geneviève Guilbault

Labeaume a l’intention de «beaucoup parler» de son projet cet automne

La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault
Photo d'archives, Simon Clark La vice-première ministre du Québec, Geneviève Guilbault

Coup d'oeil sur cet article

En cette rentrée parlementaire, le troisième lien et le tramway seront les projets prioritaires en matière d’infrastructures dans la capitale, a identifié la ministre responsable de la région, Geneviève Guilbault.

La vice-première ministre Guilbault et le maire de Québec, Régis Labeaume, ont tous deux marqué leur territoire lundi. Chacun leur tour, ils ont martelé la priorité de leur propre administration. 

«L’important, c’est que les choses avancent. Bon, eux autres, le caucus [de la CAQ], ils veulent le troisième lien. C’est leur priorité. Moi, j’ai la mienne [avec le tramway]», a d’abord affirmé M. Labeaume, en marge d’une annonce sociale en matinée.

«On a un gros projet, le réseau structurant. Geneviève n'en parle pas beaucoup, moi, je vais en parler beaucoup.» Il dit avoir l’impression que le dossier avance et indique qu’il discute directement avec le bureau du premier ministre. «C’est un dossier de PM et, évidemment, Geneviève est toujours importante là-dedans. On a rencontré le caucus. On discute avec le bureau du PM et le ministre des Transports qui est très collaborateur.»

En après-midi, Geneviève Guilbault a, elle aussi, fait le point sur les dossiers qui l’occuperont au cours de la prochaine session parlementaire.

«Les deux projets avancent de pair. Ce sont deux projets importants. Le tunnel Québec-Lévis, c’est le projet du gouvernement. Le tramway, c’est celui de la Ville. C’est normal qu’on parle chacun de nos projets. Mais moi, comme ministre responsable de la région, j’ai justement cette vision très régionale et très englobante.»

De son côté, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a également insisté, lundi, en marge d’un point de presse, sur l’importance de la dimension «régionale» des deux mégaprojets. 

Pas de date

La ministre n’a toujours pas de date pour l’annonce des détails du troisième lien. «Le plus tôt sera le mieux en ce qui me concerne, mais il faut quand même s’assurer que le projet est prêt à être annoncé, qu’on aura les réponses aux questions, que ça se tient et que ça a de l’allure. Mieux vaut attendre un petit peu plus longtemps et que tout soit prêt et complet.»

Le chef de l’opposition à l’Hôtel de Ville, Jean-François Gosselin, a dit attendre cette annonce avec impatience. «On a très hâte. Pour nous, c’est important parce qu’on est en train de développer notre [propre] projet qui va venir s’intégrer avec celui du projet Québec-Lévis».  

«Moi, je trouve ça tout à fait normal d’entendre la ministre responsable de la Capitale-Nationale dire que leur priorité, c’est le projet de tunnel Québec-Lévis (...) Le caucus régional de la CAQ s’est fait élire sur le projet de tunnel et ils sont en train de le réaliser, ils le font avancer, contrairement au maire qui ne s’est jamais fait élire sur son projet de tramway qu’il continue de pousser», a-t-il ajouté.  

– Avec la collaboration de Jean-Luc Lavallée et de Taïeb Moalla

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.