/news/coronavirus
Navigation

Tout le caucus du Bloc québécois en isolement

Coup d'oeil sur cet article

Tout le caucus du Bloc québécois a dû se placer en isolement préventif, lundi, après qu'un employé du cabinet du chef Yves-François Blanchet eut reçu un diagnostic de COVID-19. 

La formation politique a expliqué que M. Blanchet et tous les membres du caucus «se sont placés en isolement préventif tout en maintenant leurs activités en mode virtuel», afin de respecter les consignes sanitaires du gouvernement.

«Nous passerons tous un test de dépistage afin de nous assurer de la bonne santé de notre équipe et respecterons strictement les directives de la santé publique», a précisé par communiqué la porte-parole du Bloc québécois, Carolane Landry.

Le Bloc veut ainsi éviter de prendre quelque risque que ce soit. «Soyez assurés que nous prenons très au sérieux cette situation», a souligné Mme Landry.

M. Blanchet et ses députés s'ajoutent donc à une longue liste de politiciens contraints de se placer en isolement temporairement en raison de la COVID-19. Un peu plus tôt dans la journée, la chef du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, avait annoncé qu'elle se plaçait en isolement préventif parce que sa fille éprouvait des symptômes analogues à ceux causés par la COVID-19.

Mardi dernier, la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, avait annoncé avoir reçu un diagnostic de COVID-19. Ce faisant, de nombreux politiciens, incluant des députés, des maires et des ministres qui avaient rencontré la mairesse dans les journées précédentes, avaient dû se placer en isolement en attendant de passer un test de dépistage.