/finance/business
Navigation

Desjardins injecte 100 M$ dans des parcs éoliens et un parc solaire

Éolienne énergie
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Après l’Asie, le Mouvement Desjardins injecte 100 millions $ aux États-Unis pour prendre des parts dans quatre parcs éoliens et un parc solaire.

En partenariat avec la firme Connor, Clark & Lunn Infrastructure, le Régime de rentes du Mouvement Desjardins et Desjardins Sécurité financière ont récemment acquis une partie des actifs d’EDP Renováveis.  

Il s’agit d’une première acquisition directe pour Desjardins dans des infrastructures vertes au sud de la frontière canadienne. Le montant de l’investissement de Connor, Clark & Lunn Infrastructure n’a pas été dévoilé. 

Ces installations sont situées dans les États de l’Indiana, du Wisconsin, de l’Oklahoma et de l’Ohio. Ensemble, elles ont une capacité de plus de 560 MW, soit assez d’énergie pour alimenter plus ou moins 140 000 foyers.  

« Ce nouvel investissement dans les énergies renouvelables réaffirme notre engagement envers les énergies vertes », a indiqué dans un communiqué Guy Cormier, président et chef de la direction. 

L’entreprise EDP Renováveis conservera une participation minoritaire dans ces actifs. Elle demeurera responsable de la gestion de l’ensemble de ces parcs. Précisons que le parc solaire est présentement en construction. 

Desjardins fait valoir que ces installations ont « des contrats d’achat d’électricité à long terme qui généreront des flux monétaires stables ».

Par ailleurs, la direction de l’institution financière de Lévis souligne que leur production permet d’éviter « l’équivalent des émissions de gaz à effet de serre de près de 280 000 voitures annuellement ».

La transaction devrait être finalisée d’ici la fin de l’année. 

Pas une première

Ce n’est pas la première fois que Desjardins se tourne vers l’international pour réaliser des emplettes en énergies renouvelables. En août, la coopérative a mis le grappin sur une participation minoritaire dans un parc éolien en mer de 376 MW du côté de l’Asie.

Présentement en construction, ce développement situé à Taïwan alimentera 380 000 foyers en électricité vers la fin 2021.

La valeur des actifs dans le portefeuille du Mouvement en énergies renouvelables dépasse maintenant les 1,1 G$. En plus des parcs éoliens et solaire, la coopérative a aussi des parts dans des centrales hydroélectriques. 

Au Québec, le Régime de rentes du Mouvement Desjardins a investi, au cours des dernières années, 300 millions $ dans quatre parcs éoliens.