/entertainment/tv
Navigation

«Savourer» en simplicité avec Geneviève O’Gleman

«Savourer» en simplicité avec Geneviève O’Gleman
PHOTO COURTOISIE ICI Télé

Coup d'oeil sur cet article

Des lunchs sans stress? Des brunchs sans flafla? Cuisiner quand on n’y connaît rien? Avec Geneviève O’Gleman, tout devient facile en cuisine, et la nutritionniste le démontre une fois de plus dans sa nouvelle émission, Savourer.

«Simplicité, authenticité, facilité», a résumé Dany Meloul, directrice générale de la télévision d’ICI Radio-Canada, pour décrire le concept de Savourer et le contenu proposé par Geneviève O’Gleman à compter de ce vendredi, en rencontre de presse virtuelle, mardi matin.

La chaîne publique souhaitait regarnir sa programmation de jour en cet automne 2020, et a décidé pour ce faire de miser sur l’alimentation (5 chefs dans ma cuisine, Ricardo, etc.), un créneau toujours gagnant.

Savourer aboutit dans la case horaire du vendredi à 16h, pour permettre aux gens de se mettre en appétit en planifiant leurs courses et leurs repas du week-end et de la semaine à venir.

Accessible

Tous y trouveront leur bonheur dans la cuisine de Geneviève O’Gleman: les parents pressés les soirs de semaine, les célibataires souvent aux prises avec de trop grandes quantités, les étudiants malhabiles aux fourneaux, les retraités lassés de faire de la popote, etc.

«Savourer» en simplicité avec Geneviève O’Gleman
PHOTO COURTOISIE/Marc-André Lapierre

C’est d’ailleurs l’un des objectifs de l’animatrice: répondre aux besoins de toutes les tranches de la population avec des solutions clés en main, qui combinent bas prix, ingrédients locaux et aisés à dénicher, rapidité d’exécution et conscience environnementale, sans faire la morale. Elle-même spécialiste de la saine mangeaille, Geneviève O’Gleman l’avoue: elle décroche quand une recette est trop compliquée.

«J’ai beau proposer un conseil super santé, si ça coûte cher ou que c’est difficile à trouver, je vais être inefficace comme nutritionniste. Moi, je veux que les gens puissent faire, refaire et re-refaire la recette plusieurs fois», indique la collaboratrice du Journal de Montréal, qui prône la variété dans l’assiette, mais qui ne bannit aucun aliment.

L’incontournable thématique de la préparation des lunchs, pour lesquels papas et mamans manquent souvent de motivation le soir et de temps le matin, ouvre la saison.

«Savourer» en simplicité avec Geneviève O’Gleman
PHOTO COURTOISIE/Marc-André Lapierre

En compagnie de Noémie Pichette, copropriétaire de l’entreprise de prêt-à-manger BOCAL, et d’Ann-Rika Martin, gagnante de l’édition 2017 des Chefs! et propriétaire du café O’Ravito, à Lévis, Geneviève O’Gleman, derrière son grand comptoir, concocte une soupe aux lentilles à la marocaine parfaite pour les thermos (car les enfants n’ont pas accès aux micro-ondes dans les écoles en ce temps de pandémie), une salade niçoise en pot, une plaque de bœuf et légumes grillés au vinaigre balsamique (récupérable en bol-repas ou wrap le lendemain) et de moelleux muffins aux bananes.

Adaptés à la COVID

Histoire de répondre aux caprices de dame COVID, les épisodes de Savourer ne sont pas enregistrés trop à l’avance, étant donné qu’on ne sait pas encore quelles seront les directives de la Santé publique à l’Halloween ou à l’approche du temps des Fêtes. Les premiers rendez-vous ont été tournés tout récemment, avec les mesures de distanciation et masques et visières derrière la caméra.

«Savourer» en simplicité avec Geneviève O’Gleman
PHOTO COURTOISIE/Maude Chauvin

Outre les thèmes dictés par les grandes fêtes ou les saisons (Halloween, Noël, Saint-Valentin, temps des sucres), plusieurs sujets des 27 heures prévues de Savourer sont déjà déterminés: le temps des récoltes, petits déjeuners express, solutions anti-gaspillage, plats en cinq ingrédients ou prêts en 15 minutes, bouffe pour tempête de neige, presque végé, vide-frigo, manger local l’hiver, menu d’après-ski ou pour une soirée télé, potluck surprenant, etc.

Savourer, avec Geneviève O’Gleman, le vendredi, à 16h, à ICI Radio-Canada Télé, dès le 18 septembre.