/world/usa
Navigation

Feux en Californie: d’autres pompiers québécois en renfort

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir vu une soixantaine de leurs collègues s’envoler pour la Californie au début du mois pour y combattre les importants feux de forêt qui font rage, 20 autres pompiers québécois quittent la province mercredi pour prêter assistance à leurs confrères américains.

• À lire aussi: Des pompiers québécois à la rescousse

Le départ de ce deuxième contingent coïncide avec le retour au pays aujourd’hui du premier groupe de sapeurs forestiers, après 14 jours de travail acharné.  

Les pompiers de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) seront déployés dans la forêt nationale de Plumas, soit le même secteur où ont oeuvré leurs collègues de la province. Il s’agit d’une région du nord de la Californie où des feux sont actifs, selon le communiqué de la SOPFEU. 

En raison de l’ampleur des feux de forêt, il n’est pas impossible que d’autres pompiers soient appelés à la rescousse dans les prochaines semaines. 

Au total, ils sont plus de 300 soldats du feu de partout au Canada à se rendre en Oregon et en Californie pour aider à contenir les incendies. 

Test de dépistage

En raison de la pandémie, la SOPFEU procédera à un test de dépistage de la COVID-19 pour tous les sapeurs qui reviennent au pays.   

«Les pompiers ont travaillé à l’intérieur de bulles. C’est-à-dire que les pompiers québécois travaillaient ensemble. Ils n’étaient pas mélangés, ou le moins possible, avec les autres pompiers», a indiqué le porte-parole de la SOPFEU Stéphane Caron   

«À leur retour, la SOPFEU les fera tous tester pour la COVID et on va les garder à un endroit, tous ensemble, confinés, tant et aussi longtemps qu’on n’aura pas les résultats du test», a-t-il ajouté.